Cobaye pour ma soeur et ses copines (14

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Cobaye pour ma soeur et ses copines (14COBAYE POUR MA SOEUR ET SES COPINESCHAPITRE 9 bisLe lendemain, je fus réveillé par la main baladeuse de ma soeur sur mes testicules. — Hé ! Réveille-toi, petit frère. Aujourd’hui est un grand jour ! Tu vas réaliser l’un de tes rêves. Viens. Ce fut encore tout endormi que je me levai et suivis Morgane jusque dans sa chambre. En arrivant, je pus constater qu’Élodie et Thu Jin étaient également présentes. — Papa et maman sont partis très tôt au travail, ce qui nous a permis de préparer le terrain pour cette magnifique journée. Lis d’abord ça. Élodie me montra une pancarte qu’elle avait rédigée en lettres roses et majuscules en compagnie de Morgane et de Thu Jin.« POUR VOUS, MESSIEURS : FUCK PARTY AVEC TROIS JOLIES ÉTUDIANTES EN FACULTÉ DE BIOLOGIE. ÉLODIE, THU JIN ET MORGANE AU SERVICE DE VOTRE PLAISIR. FELLATION, SODOMIE, ET PENETRATION DANS LA POSITION DE VOTRE CHOIX PRATIQUÉES. POSSIBILITÉ DE BAISER AVEC UNE À TROIS FILLES.Uro et s**to non incluses. »— Alors, qu’en penses-tu, Alexandre ? me demanda Thu Jin. — Ça me plaît. Qu’attendons-nous pour y aller ?J’allai me changer tandis que les trois filles préparaient leurs affaires. En arrivant au lycée, Morgane accrocha la pancarte sur la porte des toilettes. — Nous avons tout préparé, petit frère. Pour nous regarder, tu utiliseras le logiciel de vidéo-surveillance de mon ordinateur que j’ai pris avec moi. Le mot de passe de ma session est MET333. Prends l’ordinateur avec toi dans la salle d’études et amuse-toi bien. Morgane m’adressa un clin d’oeil et entra dans les toilettes en compagnie de ses amies. Je me dirigeai vers la salle d’étude. Une fois arrivé dans la pièce, j’allumai l’ordinateur puis ouvris la session de ma soeur et le logiciel de vidéo-surveillance pour observer mes trois biologistes préférées en pleine action. Après quelques minutes d’attente, le premier poisson se présenta : il s’agissait d’un lycéen de dernière année, de type européen, blond et de taille moyenne. Le jeune homme entra dans la cabine qu’occupait ma soeur. — Salut, bel apollon. Veux-tu faire l’amour avec nous trois ?— bahis firmaları Non, je ne veux que toi. — D’accord. Que veux-tu que je te fasse ?— Commence déjà par me sucer. On verra après si je veux encore de toi. Morgane déboutonna le pantalon du garçon et en fit glisser la fermeture éclair. Elle fit ensuite tomber le caleçon du lycéen au sol, faisant jaillir un sexe de taille respectable devant ses lèvres. Ma soeur prit le phallus de son partenaire en bouche et commença à faire de lents va-et-vient le long de la hampe du jeune homme. Celui-ci gémit de plaisir et adressait de temps à autre un compliment salace à mon aînée sur ses talents de fellatrice. Le blondin dégagea ensuite son sexe de la bouche de Morgane et lui ordonna de s’appuyer contre le mur de la cabine. Ma soeur obtempéra et le lycéen lui enfonça sa verge dans l’arrière-train. Morgane gémit d’extase et encouragea son partenaire à la baiser plus fort. Le jeune homme ne se le fit pas dire deux fois : il saisit ma soeur par les hanches et la pilonna de toutes ses forces. Après quelques minutes de va-et-vient, agrémentés de fessées appuyées et de compliments salaces de part et d’autre, le blondin se retira du fessier de Morgane. — Je vais jouir ! Vite, montre-moi tes gros seins !Ma soeur se retourna et s’agenouilla devant son partenaire. Elle se saisit du phallus palpitant du lycéen et en dirigea le gland vers sa poitrine. Morgane caressa la verge du blondin quelques secondes avant que celui-ci n’éjacule sur ses globes d’albâtre dans un immense râle de satisfaction. — Merci, beauté. Rien de tel qu’une bonne baise pour se donner de l’énergie avant deux heures de français. Le lycéen se rhabilla et quitta les toilettes sans mot dire. Une vingtaine de minutes plus tard, un deuxième poisson fut attrapé dans les filets de mes trois biologistes préférées. Il s’agissait cette fois-ci de mon professeur de biologie. Homme de grande taille au crâne parsemé de cheveux poivre et sel, il avait également été le professeur de ma soeur et de ses amies durant leurs études au lycée. Le prof entra dans la cabine occupée par Élodie. — Bonjour, kaçak iddaa Élodie. Quel plaisir de revoir l’une de mes anciennes élèves ! Thu Jin et Morgane sont-elles là aussi ?— Oui, monsieur. Nous aussi, nous sommes contentes de vous revoir. — Tant mieux parce que je vous veux toutes les trois. Morgane et Thu Jin entrèrent dans la cabine et s’agenouillèrent face à l’enseignant, aux côtés d’Élodie. — Ah… Mes trois élèves préférées nues devant moi… Si vous saviez depuis combien de temps je fantasme sur vous…Le prof défit son pantalon et retira son boxer, faisant jaillir un sexe de grande taille sous les yeux des trois filles qui se pourléchèrent les babines. Alors que Morgane allait prendre le phallus de l’enseignant en bouche, celui-ci se déroba et s’assit sur la cuvette des toilettes. — Vos seins, les filles.Les trois amies s’approchèrent du prof et enserrèrent son sexe entre leurs imposantes poitrines. Ma soeur et ses complices masturbèrent leur ancien instituteur par de lents mouvements d’ascenseur sur sa hampe. L’homme mûr ronronna d’aise. Puis, alors que l’enseignant s’apprêtait à prendre Élodie en levrette, je sentis deux bras nus se nouer autour de mon cou. — Salut !Surpris, je me retournai et constatai avec plaisir qu’il s’agissait de Manon. — Salut ! Qu’est-ce que tu fais ici ? — Je pourrais te poser la même question. J’ai l’après-midi de libre et je comptais m’installer ici pour réviser un petit peu. Et toi ? Tu voulais juste profiter de ta journée de congé pour te masturber devant un porno-réalité dans lequel joue ta copine ?— Euh… Oui, j’ai congé aujourd’hui. Et… Non, ce n’est pas ma copine qui est en train de baiser avec le prof mais ma… Soeur.— Quoi ?! Tu veux dire que celle que j’ai embrassée l’autre jour pendant que tu l’enculais, c’est ta soeur ?!— Oui.— Eh bien, en voilà une surprise. Plutôt excitante, je dois l’admettre. — Ça ne te dérange pas plus que cela ?— Non. Enfin, oui, un peu. Mais bon, vous êtes majeurs et pouvez faire ce que vous voulez de vos corps. Et puis, je suppose que tu n’as pas pu te branler par peur d’être pris. Je suis là, maintenant. kaçak bahis Manon s’accroupit sous la table et défit le bouton de mon pantalon avant d’en faire glisser la fermeture éclair. Elle baissa ensuite mon boxer jusqu’à mes chevilles et prit mon sexe en bouche. Pendant ma conversation avec Manon, le professeur de biologie, après avoir puissamment sodomisé Élodie, entreprenait à présent un torride soixante-neuf avec Morgane tandis qu’Élodie et Thu Jin lui léchaient les bourses en se caressant la chatte. À la vue de ces images ô combien excitantes, mon excitation ne faisait que grimper en flèche et diminuer ma résistance aux coups de langue de Manon sur ma hampe. Puis, peu de temps après le soixante-neuf, l’enseignant dit aux filles qu’il allait jouir. Morgane recracha le phallus encore palpitant de son ancien professeur et les trois étudiantes donnèrent leurs visages et leurs langues pour recueillir le fruit de leur travail. Ma soeur masturba encore durant quelques instants la verge du maître et celui-ci finit par éjaculer sur leurs visages et dans leurs bouches dans un râle de plaisir tandis que, moi, de mon côté, je l’imitai en remplissant la bouche de Manon de ma semence. L’enseignant remercia les trois filles en leur disant qu’elles pouvaient venir le voir dès qu’elles le souhaiteraient puis il s’en alla. Manon sortit de sa cachette. Pendant que je me rajustais, je vis mes trois biologistes préférées se rhabiller, signe que la «Fuck Party» était finie. — Tu devrais aller les retrouver, je pense. — Oui, c’est vrai. Je vais y aller, alors. — Moi, je reste un moment pour réviser. On se reverra bientôt. Et ne t’inquiète pas : avec moi, ton secret sera bien gardé.— Merci. Après avoir éteint l’ordinateur, je rejoignis les trois filles dans les toilettes. — Alors, ça vous a plu ?— C’était mieux que nous ne le pensions. Grâce à toi, nous avons pu réaliser l’un de nos vieux fantasmes. Mais cela ne change en rien les termes du contrat : nous allons nous aussi te demander de réaliser notre fantasme. Ne pose pas de questions : nous allons tout préparer. Les trois filles et moi regagnâmes notre maison. Durant tout le trajet, les trois étudiantes rigolaient en faisant des messes basses quant à mon appréciation de leur trip. Elle me réservaient quelque chose mais Dieu seul savait quoi…[ à suivre ]

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*