Femme mure du Périgord

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Femme mure du PérigordEn long week end dans le Périgord, je profite des belles journées pour faire des randonnées avec mon chien. Lorsque je le promène à Nantes, je suis régulièrement approché par des femmes qui sont attendries par sa petite bouille. Durant ma promenade, je suis confronté à ce type de situation. Plusieurs femmes vont m’accoster durant mon séjour et l’une d’elle va me laisser un souvenir impérissable.A la fin d’une randonnée de deux heures, je commence à revenir vers mon logement, lorsque sur la route une voiture s’arrête brusquement à ma hauteur. Je regarde un peu étonnée la conductrice, qui baisse sa fenêtre et qui commence à discuter avec moi, en faisant les éloges de mon compagnon à 4 pattes. Nous discutons quelques minutes puis la demoiselle poursuit sa route et moi la mienne, un peu amusé par cette situation.Le lendemain, je repars en expédition avec mon chien en pleine forêt. Est-ce le destin, le hasard, je ne saurais le dire, toutefois les choses font que je recroise de nouveau la conductrice de la veille, en pleine promenade avec son propre chien.Nous nous reconnaissons et commençons à discuter de banalité et d’expérience concernant nos chers animaux. Après plusieurs minutes de bavardages, nous nous quittons mais la demoiselle me glisse une dernière phrase qui ne me laisse pas indifférent. Elle m’indique son adresse et me propose de venir boire un verre si le cœur m’en dit. Sans lui donner de réponse, je la remercie et je poursuis ma route.Cependant, cette proposition éveille en moi certaines pensées. Je ressens,soudainement, une certaine attirance pour cette belle inconnu: une femme d’âge mure tout à fait charmante et souriante qui m’a tout de suite mis à l’aise. En repensant à elle, je me trouve en admiration devant sa belle chevelure blonde, ses yeux bleues et sa bouche souriante bien mise en valeur par un rouge un lèvre bien disposé. Sa silhouette, malgré quelques stigmate du temps, est un régale. Je m’imagine entrain agripper nevşehir escort ses sein et son beau cul. Ces pensées reviennent avec récurrence durant la journée et le soir ou je suis assaillit par de nombreux songes coquins.Le lendemain, je suis en plein doute, car au final une invitation à boire un verre n’est pas forcément synonyme d’une proposition à partager un moment charnel. Je me raisonne pour ne pas me faire de film, cependant je suis animé par la curiosité. N’ayant rien à perdre, je décide de me rendre à l’adresse où m’attend au moins un apéro et plusieurs heures de discussions sympathiques, ou plus.J’arrive sur les lieux et la chance me souris. Je la trouve dans son jardin entrain de s’occuper de son potager, drapée d’une robe colorée, suffisamment cintrée pour laisser apparaître ses formes, sans entraver ses mouvements.L’excitation monte d’un cran et je décide de me jeter à l’eau. Je l’interpelle, elle me reconnait et elle m’invite prestement à la rejoindre chez elle.Nous nous rendons dans sa cuisine ou elle m’offre à boire et nous discutons. La conversation est agréable cependant j’éprouve toutes les peines du monde à ne pas fixer son décolleté et son postérieur.Finalement les événements vont prendre une tournure proche de ce que j’avais imaginé dans mes songes de la veille.Elle me propose un café en se dirigeant vers le plan de travail. La hauteur du meuble de la cuisine l’oblige à se pencher, ce qui fait ressortir son postérieur et me donne encore plus envie de le dévorer.Je lui fais un beau compliment sans le moindre sous entendu, ce qui a pour effet de la faire rire. Elle me remercie et elle commence à bouger ses fesses de façon très aguicheuses. Elle relève sa belle robe jusqu’à la taille et me demande comment je trouve son cul à présent.Quelques rides, un peu de cellulite. Un fruit mûre qu’on a envie de croquer avec pour seul emballage un magnifique string de couleur bleu que je désire arracher avec mes dents.Très ravie de mes kozaklı escort compliments, elle se retourne et détache les bretelles de sa robe qui libère une généreuse poitrine dont les tétons pointes dans ma direction.Ce spectacle de toute beauté provoque chez moi une vive érection. Elle s’approche rapidement de moi, elle décale ma chaise puis d’assoie sur moi. Elle m’embrasse fougueusement et mes mains fondent comme les serres d’un rapace sur son cul, que je palpe avec envie. Je me jette sur ses seins que je lèche et mordille avec gourmandise. Ses gémissements m’encouragent et ils accentuent mon excitation.Telle une bête sauvage je la soulève et l’allonge sur la table. Je plonge ma tête entre ses cuisses et je lui dévore sa belle chatte sans prendre la peine de lui enlever son string. Je suis totalement enivré par son gout et son odeur. La belle demoiselle apprécie chaque passage de ma langue en gémissant et en se cambrant. J’att****, tout en continuant mes préliminaires, un préservatif que j’avais pris soin de prendre avec moi et je l’enfile. Me voilà paré pour un coïte fougueux.Je me relève, att**** ses cuisses, je décale son string toujours présent mais bien humidifié par son excitation et je la pénètre avec vigueur.Les sons des claquements de mon aine sur ses cuisses, les grincements de la table et nos gémissement raisonnent dans toute la cuisine. Malheureusement, cette tension sexuelle enclenche brutalement et trop rapidement, mon orgasme qui vient ponctuer nos ébats.Malgré le sentiment de bien être procuré par ma jouissance, je me rends compte un peu honteusement que je n’ai pensé qu’à mon plaisir. De plus je suis un peu frustré de ne pas avoir pu contenir mon excitation plus longtemps, car je désirais vraiment faire plus de chose avec cette belle femme.Comme si elle avait pu lire dans mes pensées, elle pose sa main sur ma joue et elle me murmure qu’il n’y a aucun soucis et que nous avons tout notre temps.Cette simple ürgüp escort phrase balaie tous mes regrets. Elle se lève, prend ma main et m’emmène avec elle dans sa chambre. Je fais un petit tour par sa salle de bain pour préparer mon engin et je la rejoins.Elle m’attends entièrement nue sur son lit. Je retire mes derniers vêtements et je me glisse à ses côtés.Nous nous enlaçons, nous embrassons et nous caressons pour relancer ma machine. Nous nous amusons en testant toutes sortes de préliminaires, qui me permette de goûter chaque partie de son corps. Je suis aux anges durant un facesitting qu’elle à le plaisir de m’offrir. Cela me remet au garde à vous. Nous poursuivons par un 69 endiablé, puis elle s’assoie de nouveau sur moi et elle me chevauche en me tournant le dos.J’admire de nouveau la cambrure de son dos et je peux voir mon sexe disparaître entre ses fesses. Je caresse et agrippe fermement son cul. Cela amplifie ses gémissements.Je reprends l’initiative en la tirant vers moi et je la pousse en avant pour la prendre en levrette. Comme souvent, cette position à beaucoup d’effet mais cela va surtout initier une situation encore plus excitante. Elle me demande crûment de la prendre par le cul.Je ne me fais pas prier et je prends ma verge pour l’insérer dans son anus. N’ayant jamais pratiqué, je m’y insère avec précaution. Heureusement, les choses se font plus facilement que je ne l’aurais pensé. Tel un soldat au service de sa commandante sexy, j’exécute ses ordres en amplifiant mes mouvements de bassin. Elle semble insatiable malgré des gémissements de plus en plus prononcés. J’accélère mes pénétrations et ses cris de plaisir m’excite de plus en plus. Je sens l’orgasme revenir et je lutte pour le retarder. Malheureusement, l’inéluctable se produit et je déverse toute ma jouissance en elle.Nous sommes aux anges, apaisé et rassasié. Nous restons de longue minute à échanger quelques caresses affectives. Je finis, après m’être réhydraté, rhabillé et l’avoir longuement salué, par rentrer chez moi. Malheureusement, c’est mon dernier jour et je dois retourner dans ma chère ville de Nantes.Toutefois, je sais maintenant qu’à mon prochain séjour en pays Périgourdin, je pourrai de nouveau grimper au 7ieme ciel.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*