Ma femme me trompe avec mon père – Partie 8

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ma femme me trompe avec mon père – Partie 8Suite…Mon père lui demanda « Coralie, on va faire une course, tu viens avec nous ou on revient te chercher plus tard ? ». Coralie fit un petit geste d’approbation de la main, puis elle s’assoupie sur sa serviette. Mon père décida de s’éclipser avec ses potes pour la laisser se reposer. Je la regardais ainsi, recouverte de tout ce sperme, les cheveux en bataille, j’étais excité, et en même temps, tellement en colère après elle…Je décidais enfin de me montrer, mais là, Coralie se leva et courra dans l’eau pour se rincer. Au moment où elle sortit de l’eau pour aller sur sa serviette, je décidais de sortir de ma cachette pour la rejoindre, comme si de rien n’était.« Homer ? Qu’est-ce que tu fais là ? » me demanda-t-elle. « J’ai été faire un tour de vélo, je suis venu voir si vous étiez ici. Où est mon père ? » « Ils sont partis avec Gérard pour faire des courses je crois, ils reviendront me chercher plus tard, moi je voulais profiter de la plage » se justifie-t-elle. « Mais, tu es toute nue ? » lui fis-je remarquer. Elle répondit aussi sec « Il n’y a personne ici, j’en ai profité pour bronzer en intégral… »L’air de rien je m’installais à ses côtés, je regardais son corps si voluptueux, qui avait été entre toutes ses mains, j’avais moi aussi envie de la baiser, mais je me demandais si j’allais être à la hauteur de tous ces hommes…Soudain, elle remarqua la bosse que j’avais sous mon short de cycliste, la scène à laquelle j’avais assistée m’avait tellement excitée que je n’avais toujours pas débandé… « Tu veux que je te suce ? » me demanda-t-elle d’une façon très directe. J’étais interloqué, dans ma tête je me suis halkalı escort demandé comment elle pouvait avoir encore envie après tout ce qu’elle venait de prendre ! Et franchement, j’avais vraiment peur de la comparaison après avoir vu la bite de Bernard…« Allez, te fais pas prier…. » Murmura-t-elle. Je m’allongeais sur la serviette et baisais mon short pour sortir mon pénis durci par ces longues minutes à la voir se faire défoncer par tous les trous. Elle le prit dans sa main et me branla quelques instants en me regardant dans les yeux. Ses magnifiques yeux verts, qui avaient l’air si innocents, et pourtant… Quand elle me prit en bouche, la chaleur de sa langue fût dévastatrice et au bout de quelques secondes à peine je crachais mon jus sur son visage…« Mort de rire !! C’est ton mec ce gars-là ? » Dit une voix derrière nous ! Trois jeunes hommes d’une vingtaine d’année sortirent du bois, ils venaient sûrement se baigner et étaient tombés sur nous par hasard. Sans se gêner, ils s’installèrent autour de nous et commencèrent à caresser Coralie qui était toujours toute nue. Je leur dis sur un ton énervé « Bon ça va les jeunes ! Vous pouvez nous laisser ? »Là, le plus âgé de cette petite bande, un maghrébin, très musclé, les bras et le torse bardés de tatouages, me prit par l’épaule et me dit calmement : « Ecoute mon vieux, je vais t’expliquer ce qui va se passer maintenant. Ta bourgeoise, on va la baiser tous les trois avec mes potes, et par tous les trous. Et je peux te garantir que ça ne va pas durer vingt secondes comme avec toi ! » Ses potes se mirent à rire, tout en continuant de tripoter Coralie qui ne se débattait pas şişli escort vraiment… L’un deux s’exclama « Putain regarde-moi ses nichons, j’ai envie de les bouffer ! »Puis le grand reprit : « Alors je te donne le choix, soit tu poses ton cul là, gentiment et tu nous regardes faire et tu prends une leçon, soit on t’éclate la tronche pour que tu nous foutes la paix… Alors qu’est-ce que tu en dis bonhomme, c’est honnête comme marché, non ? ».Ma bravoure avait ses limites, comment me défendre contre ces trois gaillards, bien plus forts que moi… Je ne voulais pas risquer de finir à l’hôpital et laisser Coralie seule entre leurs mains. « Ok, je vais m’assoir à côté, je vais pas vous gêner… »Coralie n’était pas franchement effrayée d’avoir ces trois garçons autour d’elle qui lui caressaient les cuisses, le ventre, les seins… Elle me regarda et me dit « Ils n’ont pas l’air si méchants, qu’est-ce que tu veux qu’il me fasse ? ». Je m’étais assis sur le sable à quelques mètres, j’étais atrocement mal à l’aise de les voir toucher Coralie, mais pourtant j’avais une érection incroyable… Soudain, le plus jeune, un très beau garçon avec des yeux bleus perçants, qui devait avoir à peine 18 ans et avait pourtant l’air si innocent, se mit à lui lécher les seins et le cou, puis il l’embrassa de force, Coralie essayait de lui échapper, mais allongé de tout son poids sur elle, il était vraiment trop fort. Puis il redescendit jusqu’à sa chatte, et lui introduit un doigt, puis deux, et la masturba vigoureusement jusqu’à ce qu’on entende sa mouille lui tremper le vagin.Elle fermait les yeux, se pinçait les lèvres… sarıyer escort Puis le jeune s’allongea sur elle à nouveau et la pénétra d’un coup, on voyait bien qu’il manquait d’expérience, ses mouvements saccadés, son corps imberbe, Coralie attendait sans bouger qu’il en finisse… Et pourtant, au bout de quelques minutes, elle se mit à gémir doucement à chaque coup de rein du jeune homme et dit « Oh…, c’est bon ! J’aime ta bite, elle est bien dure !» En entendant ces mots, le petit jeune ne put se retenir, il sorti son sexe et éjacula sur son ventre ! « Mais qu’est-ce que tu fout !! » Dit le second, fallait lui juter sur la tronche à cette salope !! » « J’ai pas osé, j’ai l’impression de baiser ma mère, c’est bizarre… » Dit l’autre…« Bon allez, viens là !! » Ordonna-t-il à Coralie en baissant son short de bain, là il sorti un engin monstrueux, même pas bandé il devait déjà faire dans les vingt centimètres !! Il prit Coralie derrière la tête et plaqua sur visage contre son pénis. Hypnotisée par ce sexe majestueux, elle prit le gland encore mou entre ses lèvres et en quelques secondes, son gourdin prit une taille surdimensionnée ! Elle ne pouvait prendre que son gland en bouche tellement sa bite était gigantesque. Elle léchait cette bite de bas en haut avec gourmandise. Puis, sans attendre son avis, elle se plaça au-dessus de lui et s’empala sur cet énorme sexe.Au moment de la pénétration, elle poussa un râle et enfourna sa bite le plus profond possible, et aussitôt, elle s’empressa de commencer les va et vient pour profiter de toute la longueur de ce jouet extraordinaire. « Ouaih, vas-y ma chérie, profite bien de mon gros chibre !! Grosse salope !! Elle te fait pas ça ta lopette de mari, c’est sûr !! » Les trois garçons riaient, ils n’imaginaient sûrement pas qu’ils pourraient profiter d’elle aussi facilement. J’assistais au spectacle sans trop savoir quoi faire, ils m’observaient toujours du coin de l’œil pour être sûr que je ne bronche pas…A suivre !

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*