Ma première fellation

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ma première fellationJ’adore être nu sur la plage, me montrer, et j’aime que les regards se tourne vers moi. J’aime les sexes, tant je trouve agréable une femme avec de belles rondeurs et un clito bien épilé, que je trouve aussi désirable un homme également épilé avec une belle verge bien lisse. C’est pour moi très attirant. C’est pour cela que je fais en sorte d’aller dans un endroit où je trouverai les plages naturistes, en vacances ou en week-end.Lors de vacances dans le sud j’avais repéré une superbe plage naturiste, et je m’était au préalable renseigné sur la possibilité de trouver des endroits plus spécifiques avec des gens aimant comme moi l’exhibition et aussi des secteurs gay et bi. Je n’avais jamais fait l’expérience de la fellation et j’avais une envie irrésistible de le faire, de ressentir une belle queue dans ma bouche.Nous étions allés avec mon épouse sur cette magnifique plage qui présentait des petits coins intimes permettant de pratiquer un peu de libertinage tout en étant vu d’autres personnes se trouvant à proximité. L’endroit que nous avions choisi était tel qu’un ou deux autres couples pouvait y venir tout en respectant un espace suffisant pour tous. C’est ainsi que nous nous installions là où j’avais repéré un couple qui était tous deux bien épilés ce que j’adore. Je me suis donc dit que cette attitude était certainement due au souhait de se montrer eux aussi.L’homme était bien musclé mais pas trop, un corps agréable avec de belles cuisses des pectoraux formés de petites formes arrondies particulièrement attirantes. Je sentais ma queue qui grossissait en le regardant et en m’imaginant nous découvrir nos corps tous les deux. Mais je ne savais pas jusqu’à ou il accepterait d’aller. Le premier contact est aussi le plus délicat. Néanmoins je constatais qu’il me regardait également. Il était allongé sur le ventre et je le vis à un moment se soulever découvrant ainsi une queue qui ne semblait pas indifférente à nos regards.Je décidais donc escort balıkesir d’aller me baigner avec l’espoir qu’il me suive. J’arrivais dans l’eau et regardais avec une certaine fébrilité ce qu’il allait faire. Il se leva au bout de deux à trois longues minutes puis vint aussi se baigner. Doucement je le laissais entrer dans l’eau et je m’approchais lentement de lui en nageant. Je lui adressais la parole presque fébrilement lui disant « c’est bien agréable lorsque c’est dégagé » en montrant le ciel mais avec bien évidement l’idée d’un second degré à mon propos. Il me répondit « Oui c’est superbe et pour vous aussi je suppose ».Le contact était engagé et allait bien dans le sens que je souhaitais. Je fis donc quelques mouvements et en m’approchant je lui caressais la cuisse espérant ne pas le faire fuir. Il me demanda alors si je faisais du sport, la conversation était engagée, bien engagée. Je lui dis qu’il devait aussi en faire compte tenu de sa musculature et que j’aimai beaucoup les hommes épilés comme lui. Tout en continuant de parler je le caressais à nouveau en remontant vers ses couilles et sa superbe queue qui devenait bien raide. Et là sans réfléchir plus je lui dis que j’aimerai le sucer tant il me plaisait, que ce serait pour moi une première que j’en ai une envie particulièrement forte, qu’il est le type d’homme qui me fait fantasmer et que je n’ai pas pu faire autrement que de lui déclarer mon désir à son égard. En réponse il avança vers moi et glissa sa main sur mes fesses. Il me dit qu’il était bi et lui aussi aimerait bien tenter cette expérience mais voulait le faire avec un autre homme ayant les mêmes désirs que lui et qu’il était totalement bi, et d’ajouter « comme toi ».Je lui proposai de le retrouver derrière les dunes en lui expliquant que j’allais souvent me promener le long de la plage et que cela paraitrait tout à fait normal à ma femme. Nous avons convenu de partir avec un léger décalage et d’aller derrière dans balıkesir escort les buissons.Je suis donc parti rapidement après être venu me sécher, comme je le fais normalement. Je guettais son arrivée avec une énorme impatience, à l’idée de faire pour la première fois cette fellation tant désirée à un superbe mec. Je me masturbais doucement pour ne pas jouir et lui présenter mon sexe dans toute sa splendeur. Il est avait avec une serviette sur l’épaule. Arrivé à ma hauteur il s’est arrêté devant moi, nous nous sommes regardé dans les yeux et puis il s’est passé une chose comme foudroyante, nous nous sommes embrassés. J’ai gouté sa langue puis j’ai aspiré sa salive, il m’a rendu la pareille. Nos sexes étaient tendus au maximum je l’ai alors pris en mains pour caresser ses délicieuse couilles, d’une main puis de l’autre j’ai caressé sa tige commençant à le masturber doucement. Il a déposé sa serviette sur le sable et je me suis mis à genoux devant lui. Et je tremblais de bonheur d’avoir devant moi une admirable queue bien tendue, juste à portée de ma bouche, sentant l’odeur agréable de ce sexe qui était là pour moi, moi seul en ce moment si fort. J’ai continué de malaxer ses couilles et délicatement j’ai déposé un baiser sur sa merveilleuse tige de chair, puis j’ai glissé ma langue sur ses couilles en respirant son odeur pour immortaliser dans ma mémoire cet instant si sublime. Alors doucement j’ai de la main sur sa tige décalotté son gland, j’y ai posé mes lèvres. Puis j’ai doucement fait glissé ce magnifique gland entre mes lèvres ma langue contournant ce délicieux gland pour en éprouver la douceur et le délicieux parfum qui en émanait. J’ai aspiré avec avidité le gland pendant que ma langue titillait son méat qui je le voulais devait me donner ce liquide si intime si puissant pour m’en délecter.J’ai enfoncé son sexe totalement au fond de ma gorge le sentant buter tout au fond de moi. Mes mains ont alors glissées sur ses superbes fesses bien balıkesirescort bayan fermes m’accrochant à lui afin qu’il reste le plus longtemps possible en moi, et puis mes doigts sont allé explorer son antre anale, ce délicieux trou fripé qui me faisait encore plus bandé. Alors j’ai entrepris un va et vient sur sa belle queue formant avec mes lèvres un étau qui devait lui arracher le plaisir mes doigts toujours bien ancrés dans son antre anale s’enfonçant doucement mais inexorablement plus encore au fond pour mieux le stimuler. Je passais avec mes lèvres sur son gland puis enfonçais à nouveau sa verge au fond de ma gorge, avec une intensité de plus en plus forte.J’ai commencé à sentir une onde monter en lui, et malgré toutes les recommandations et interdits qui nous sont faits, j’ai voulu aller jusqu’au bout, éprouver le bonheur de sentir son sperme chaud gicler dans ma bouche, le pomper jusqu’à la dernière goutte, pour assouvir ce fantasme puissant que j’avais. Il a eu de plus en plus de ces délicieux spasmes qui précédent la jouissant avec l’éjaculation, je me suis concentré sur son plaisir, qui était aussi le mien, et en augmentant mes sussions j’ai senti arrivé sa délivrance un premier jet puis d’autres plus importants qui ont rempli ma bouche de bonheur. Alors j’ai aspiré tout ce nectar le dégustant et lui nettoyant le plus parfaitement possible sa superbe queue mettant un dernier coup de langue sur son gland. Je me suis relevé nous nous sommes embrassés encore goulument. Et à ce moment il m’a branlé intensément me faisant jouir presqu’aussitôt. Il s’est alors penché sur ma queue et m’a rendue la pareille en goutant le reste de mon sperme qui avait coulé sur ma queue.Il m’a dit être sain m’ayant jamais baisé avec un homme, pour lui aussi c’était la première fois, et il en avait une envie intense comme moi.Nous avons recommencé plusieurs fois cette expérience au cours des quinze jours de nos congés, avec autant de bonheur et de satisfaction réciproque.En rentrant chez moi par sécurité j’ai fait un dépistage qui s’est révélé totalement négatif lui aussi. Nous avons communiqué quelques temps sans pouvoir nous revoir mais en étant très heureux de notre rencontre et du bonheur qu’elle nous a procurée.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*