Marie, l’étudiante coquine [partie 2]

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Marie, l’étudiante coquine [partie 2]https://fr.xhamster.com/stories/marie-l-tudiante-coquine-734942Mercredi arrive, j’ai cours avec les L3 de psycho. J’arrive avec 2-3 mn de retard, c’est un peu fait exprès, comme ça pas trop de moments gênants et on commence direct le cours. Je reste impassible, même quand je croise son regard, elle fait de même. Parfait, faisons comme si rien n’était arrivé moi ça me va. Le cours se déroule, aucune étudiante n’a l’air étrange, je n’ai pas l’impression que la rumeur se soit répandue. Le cours se fini comme un cours lambda, celui du mercredi suivant également : toute cette histoire est derrière moi, elle ne veut probablement pas non plus que ça se sache, ça me convient.Mais… les choses ne furent pas si simple. Deux semaines se sont écoulées, je n’apprehende plus, je donne cours à cette classe comme à n’importe quelle autre classe. Les étudiants travaillent sur un exercice en silence quand mon téléphone vibre une fois. Une seule vibration, c’est sûrement un mail, je sors mon smartphone et regarde mon mail puis je me fige : c’est quoi ce spam ?Dans le mail, une photo d’une fille en soutif. On ne voit pas sa tête, ses seins ont l’air très sexy, elle est jeune et bien foutue. Je suis étonné de recevoir ce genre de spam sur ma boite mail pro. D’habitude c’est mieux filtré par mon anti spam ! Bref, pas bien grave ! Mais 2mn plus tard je reçois un autre mail : « C’est le soutif que j’avais quand bursa escort bayan vous avez ejaculé dans ma bouche. Mais je l’avais enlevé c’est vrai… Vous préféreriez une photo sans ? ». Oh puatin ! C’est Marie.Je lève les yeux, Marie me regarde du coin de l’oeil. Heureusement, les autres sont absorbés dans leur exercice. Je lui fait un regard réprobateur pour lui faire comprendre d’arrêter, elle sourit. Je me fais la réflexion qu’elle me vouvoie dans le mail. En boîte, elle me tutoyait, mais en même temps elle était très alcoolisé. J’ai pour habitude de vouvoyer mes étudiants, ils font de même. Le fait qu’elle me vouvoie me rassure un peu dans un sens. A priori, elle n’est pas dans une démarche où elle veut me mettre la pression, non je crois qu’elle veut simplement… m’exciter. Ce vouvoiement ajoute une dimension de soumission qui rend la chose encore plus excitante ! Je commence à bander, merde… heureusement que je suis assis derrière mon bureau ! Mon téléphone vibre, j’ai un nouvel email.« Et là, vous reconnaissez mieux ? » le message est accompagné d’une photo d’elle sans soutif. Son bras est placé devant ses tétons et presse légèrement ses seins. Cela ne me donne qu’une envie, qu’elle enlève ce bras et que je lui bouffe les seins. Je la regarde, elle est penchée sur sa feuille d’exercice, concentrée. Elle a un stylo dans la bouche, qu’elle suçote de manière subjective… la salope. Elle lève les yeux et me regarde escort bursa en ayant toujours le stylo entre les lèvres, je lui souris, elle comprend tout de suite que je ne resiste plus, j’ai envie de la défoncer.Je termine le cours tant bien que mal, je corrige l’ecercice en bâclant un peu, j’ai la tête ailleurs. Le cours se termine, les étudiants sortent, je fais de même. Je croise le regard de Marie, puis elle se dirige vers le couloir. Un peu plus loin il y a des toilettes, pense-t-elle à la même chose que moi ? Apparemment oui, elle y entre. Je la suis en gardant un peu de distance au cas où quelqu’un nous observe. Une fois dans les toilettes je vois Marie entrer dans l’une d’elle, mais il y a du passage. Nous sommes entre 2 cours, les gens vont et viennent, se lavent les mains. Je fais mine d’envoyer un texto et attend le bon moment. 1mn plus tard, tous ceux qui ont pu voir Marie entrer sont partis. Des gens se lavent les mains mais ils ne me prête pas attention, je me dirige vers la porte des toilettes où est Marie et j’entre comme si celles ci étaient libre.Il va falloir être discret, on ne peut pas parler à autre voix. Je me jette sur elle pour mettre ma langue au fond de sa bouche, pendant ce temps avec ma main je dégrafe son soutif. Ses seins se libèrent, elle m’avait tellement teasé que lui bouffer les seins me fait un bien fou. Je lui chuchote à l’oreille : « je vais te défoncer ». Elle me répond : « baise moi juste bursa escort la bouche, comme la dernière fois, baise moi la bouche bien fort ». Je comprends par ses paroles qu’il n’y aura pas de pénétration, je suis un peu déçu mais je respecte son choix. De plus, son langage cru m’excite énormément. Visiblement, dans le feu de l’action elle repasse au tutoiement ! Je déboutonne mon jean, « ok, alors je vais te défoncer la bouche ». Elle se met à genoux et sors mon sexe. Mon gland est tout luisant, conséquence directe d’une erection qui dure depuis 1 heure déjà. Cela n’a pas l’air de la déranger, je comprendrai plus tard que ça a même dû l’exciter. Elle passe sa langue sur mon gland comme pour le nettoyer. En même temps elle me branle avec une poigne ferme. Je pensais que son côté salope était dû à l’alcool, elle me prouve le contraire. Je lui attt**** les cheveux, je l’insulte de salope à son oreille, j’aimerais pouvoir l’insulter davantage mais il faut rester discret. Il y a un rapport de domination qui se fait ressentir. Je ne l’avais pas autant ressenti la première fois, ça m’excite énormément.Ça m’excite tellement que je ne tarde pas à ressentir l’orgasme arriver. Je ne la préviens pas, mais elle ressent probablement dans ma façon d’agir que je vais bientôt jouir. Elle redouble d’energie, me suce et me branle en même temps, j’éjacule tout dans sa bouche. Elle avale et continue de me sucer un peu, comme si elle voulait s’assurer qu’il ne me reste plus de sperme.On se rhabille, elle me lance d’un ton naturel : « à la semaine prochaine » en souriant. Bordel, c’etait tellement bon, je crois que le mercredi va devenir mon jour préféré !À suivre…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*