Rêve aquatique

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Rêve aquatiqueMe voilà arrivé au lac. Nous sommes en été, il fait chaud. Je profite d’être près de cette étendue d’eau pour venir me rafraîchir. Depuis le début de la journée, je n’attends qu’une seule chose : piquer une tête ! Muni de ma serviette, je commence par contourner le lac et ainsi éviter les plans d’eau les plus fréquentés. Je n’aime pas me baigner quand il y a plein de monde autour. D’autant plus que j’aime profiter de ce moment dans le plus simple appareil.Après quelques minutes de marche, au détour d’une petite crique escarpée, je trouve enfin mon spot. L’eau est bleue, quasi transparente. Une invitation à la baignade et à la relaxation. Quelques coups d’œil autour de moi pour vérifier que je suis désormais bien seul dans ce coin. Là, je retire tous mes vêtements. Me voilà nu comme un ver. Ce petit côté naturiste est un peu refoulé en moi puisque j’aime me retrouver nu mais je ne l’ai jamais vécu en présence d’autres personnes.Toujours est-il qu’il fait vraiment très chaud et je n’attends pas très longtemps avant de plonger. Le contact de l’eau est divin. Je nage, l’eau vient caresser mon corps. Pendant de longues minutes, je profite ainsi de l’eau. Je décide alors de m’allonger sur ma serviette au bord de l’eau pour me reposer. Toujours nu, je m’allonge, profitant de la belle chaleur de ce jour. La fatigue aidant, je finis par m’assoupir.Mais je me réveille en sursaut. J’ai cru entendre un bruit près de moi. Étant nu, je ne fais pas le fier. Cachant d’une main mon sexe, je me mets à regarder autour de moi si quelqu’un est vraiment venu déranger mon sommeil. Mais je ne vois personne. Je me détends et reprends ma position allongée lorsqu’une voix me dit :— Ça ne vous dérange pas si je m’installe ici aussi ?Secoué par cette voix, je me retourne et je vois qu’une jeune femme me parle alors qu’elle se trouve à quelques mètres au-dessus de moi.— Euh, euh… non, non, pas du tout ! je bredouille en guise de réponse.Me voilà totalement nu au bord d’un lac en présence d’une jeune femme. Moi qui n’avais jamais assumé ce côté naturiste, me voilà mis devant le fait accompli !Allant de surprise en surprise, la jeune femme m’explique que, comme moi, elle cherchait un coin abrité des regards pour profiter d’une baignade dans le plus simple appareil, étant elle-même naturiste. Quand elle m’a vu, elle s’est dit que ce devait être possible de s’installer ici.La jeune femme est belle, grande, les cheveux bruns. Ou comment avoir une voisine naturiste très mignonne ! Sans aucune pudeur, sans doute due à son passif de naturiste, la voilà qui commence à se déshabiller. Son short se retrouve à ses pieds, son débardeur est vite retiré. Elle ne porte qu’une culotte de bain. Ses seins ne sont pas enfermés dans une enveloppe de tissu. Ils sont ronds, semblant pendik escort fermes. Je les trouve magnifiques…Elle s’est installée à deux ou trois mètres de moi. Semblant sûre d’elle, elle n’hésite pas à enlever sa culotte. Je ne vois pas ce qu’elle cachait, d’autant plus que je ne veux pas qu’elle me prenne pour un pervers ou un voyeur. De plus, cette arrivée inattendue et la beauté soudaine de cette jeune femme ont fait monter en moi une certaine excitation. Or, un homme nu qui commence à être excité, eh bien, comment dire, ça se voit assez facilement !La voilà allongée sur le dos, à lire un bouquin. Elle ne semble aucunement gênée par ma présence. La situation me paraît cocasse car nous ne sommes que deux ici, nous ne nous connaissons pas même si nous sommes tous les deux nus ! Me sentant fautif de ma soudaine excitation, je trouve comme solution l’idée d’aller piquer une tête dans l’eau histoire de me détendre. Profitant du fait qu’elle soit plongée dans sa lecture, je me lève, cachant tant bien que mal mon sexe dressé. Je plonge directement dans l’eau. Cela me fait le plus grand bien. Je profite de cette situation pour l’observer. Tout en nageant, je me permets de jeter très souvent des regards vers elle. Ce que j’ai rapidement vu de sa poitrine tout à l’heure ne fait que se confirmer : elle a de très jolis seins, avec des tétons qui semblent pointer sous l’effet de la chaleur et du petit vent qui traverse la crique. Un piercing au nombril et un collier à la cheville « habillent » ce corps que je trouve gracieux.Alors que je prétexte nager depuis quelques minutes, ma belle voisine est toujours plongée dans sa lecture. Moi, je plonge dans son corps tant celui-ci me parait gracieux et sensuel. Et tout à coup, voilà que la jeune femme commence à allonger ses jambes pour les écarter légèrement. Je suis alors spectateur d’un très joli spectacle. Mais je ne suis pas bien placé pour voir son intimité et ce côté voyeur me gêne soudain. Cette femme m’excite au plus haut point mais il est temps pour moi d’arrêter de la regarder ou elle va vraiment se méfier.Je m’éloigne un peu d’elle donc et je reprends la natation. Au travers d’un énième regard vers elle, je m’aperçois soudain qu’elle n’est plus là. Déçu, je me dis qu’au moins j’aurai eu droit à ma première rencontre naturiste avec une jolie femme. Mais je me rends compte aussi que ses affaires sont toujours là. Elle n’est donc pas très loin d’ici…— Ce n’est pas bien d’espionner les gens comme ça !Ah ! Voilà qu’elle se trouve derrière moi. Pris totalement par surprise, je me noie presque ! Je ne l’avais pas vu entrer dans l’eau et la voilà qui se trouve à moins d’un mètre de moi en train de me parler.— Euh, non, non, je n’espionnais pas… que je tente comme réponse.— Mais ça ne me dérangeait pas, pendik escort bayan me répond-elle.Là, elle s’approche de moi. Ses brasses font remuer l’eau et je sens sur ma peau les ondes. Son sourire est magnifique, l’eau perle sur son visage et ses yeux se confondent avec la couleur de l’eau. Je suis obnubilé par sa beauté. Sans m’en rendre compte, je suis transporté comme dans un rêve. Elle m’explique qu’elle vient souvent ici pour assouvir son besoin de nager dans le plus simple appareil. Elle me dit aussi qu’elle a été surprise tout à l’heure de me voir dans son coin préféré. Elle avait failli faire demi-tour mais la vue qu’elle avait lui avait finalement donné l’envie de s’installer près de moi. Je reprends peu à peu conscience et je commence à discuter avec elle.Nous faisons connaissance alors que nous sommes tous les deux en train de nager nus. Cette situation ne semble pas la déranger, au contraire. Son regard et ses mots trahissent une envie. Je rentre dans son jeu et un jeu de séduction coquin se met en place. À un moment, je sens sur mon sexe des ondes : ma partenaire de nage s’amuse à brasser l’eau très près de moi, ce qui a pour effet de recommencer à m’exciter. Après quelques minutes de jeu et de non-dits, la dernière barrière entre nous se brise et nous nous mettons à nous embrasser.Cette soudaine envie réciproque s’emballe et nos mains découvrent le corps de l’autre. Le fait d’être dans l’eau attise ce jeu. Mes mains viennent donc découvrir son corps : ses seins, son dos, ses fesses. Mais il n’est vraiment plus facile pour nous de continuer tout en devant nager. Nous nous rapprochons donc du bord, ce qui nous permet de nous allonger sur les grands cailloux immergés. Je peux donc contempler son corps au travers du voile de l’eau et des vaguelettes qui se forment à la surface. Pour autant, malgré cela, je vois bien qu’il est magnifique. Mes mains reprennent le chemin de son corps. C’est très amusant de le faire tout en étant dans l’eau, cela attise ce jeu.Je me permets alors de caresser son sexe. Une courte toison le recouvre. Mon doigt vient caresser ses grandes lèvres, son sexe s’ouvre. La température tempérée de l’eau ne permet pour autant pas de me cacher la chaleur de son sexe. Je devine son excitation et mon doigt parcourt son sexe en n’oubliant pas de venir caresser son clitoris. Me vient alors l’idée de la faire remonter un peu plus vers le bord de l’eau. Son sexe est alors à la limite de la surface. Je me déplace pour venir goûter son sexe de ma bouche. Son sexe est trempé de nombreuses petites gouttes, l’eau du lac ruisselle sur son corps. Mais ma langue vient rencontrer l’entrée de son intimité. C’est mouillé et ma langue, en venant sucer son sexe, provoque des clapotis à la surface de l’eau. Je n’oublie pas escort pendik de regarder son visage et le reste de son corps. Ses seins sont comme des montagnes qui jaillissent de l’eau, des monts que j’espère rapidement escalader.Mais pour l’instant, je prends plaisir à découvrir le goût de sa chatte, qu’elle a divin. De mon côté, je commence à être follement excité et mon sexe se dresse au fur et à mesure des minutes qui passent. Je remonte vers sa bouche pour l’embrasser. L’érotisme de la situation n’est plus à démontrer et nous décidons implicitement de profiter un maximum de ce moment de partage coquin. Elle vient à son tour m’allonger sur les grands cailloux. Sa main vient rapidement à la rencontre de mon sexe. Celui-ci est fièrement dressé et mon gland dépasse de la surface de l’eau. Elle me le fait remarquer, cela la fait rire. Mais son envie est alors de m’offrir une fellation « aquatique ». Elle vient se mettre à hauteur de mon sexe, commence par lécher ma hampe. Cette vue me comble : une femme que je ne connaissais pas il y a encore une heure est en train de me sucer alors que je suis allongé au bord d’un lac sous le soleil. Elle met beaucoup d’ardeur à sa tâche et je profite d’un tel traitement. Ma main gauche vient caresser son dos, ses seins.Je veux profiter de ce cadre pour vivre avec elle un moment intime intense. Je l’invite donc à venir s’asseoir sur moi. Mon sexe coulisse en elle facilement. La sensation de chaleur et de frottement est magnifique. Ma partenaire commence à aller et venir sur moi. Elle tient ses seins, les caresse. Je caresse ses fesses. Ce jeu d’aller-retour provoque des minivagues autour de nous, nous déchaînons les éléments. À chaque fois que son corps retombe sur mon bassin, des gouttes viennent s’écraser sur mon torse, parfois sur mon visage, signe de l’ardeur de nos ébats.Elle se retire, m’attire vers la pente du lac. Nous voilà sur la pointe des pieds. La pesanteur étant tellement différente dans l’eau, je la lève et je viens la pénétrer alors qu’elle met ses jambes en croix derrière mon dos. Que c’est agréable de faire l’amour dans l’eau !Je suis terriblement excité, ma partenaire commence à sentir la jouissance. Elle a alors l’idée d’un dernier jeu. Je m’assois sur le bord d’un caillou, mon sexe est dressé mais entièrement sous l’eau. Elle s’amuse alors à me masturber sous l’eau, tout en me regardant dans les yeux avec son sourire très coquin. Puis elle me prodigue une fellation sous-marine. Elle s’amuse à prendre mon gland en bouche en mettant son visage sous l’eau. Tout cela fait que je n’y tiens plus. Elle met de l’ardeur à me masturber. J’en fais de même. Puis je me lâche et je jouis. Mon sperme vient se mêler à l’eau du lac. Elle continue à me caresser jusqu’à ce que la dernière goutte soit sortie.Nous finissons notre moment en partageant un dernier bain dans cette crique. Nous nous quittons peu de temps après, en espérant, sans le dire, qu’un jour ou l’autre, on se croisera de nouveau ici pour vivre un nouveau moment coquin…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*