Soirée Improvisée

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Soirée ImproviséeJ’habite avec Anaïs (grande métisse et sportive), mon plan Q, enfin on s’aime bien…et j’héberge Stéphanie(PAWG) une amie dans le besoin…Bref !On est samedi soir, Je rentre du basket, je suis tout seul, et je m’affale sur le canapé, pour une fois j’ai rien prévu ce weekend.Anaïs est allée en Dordogne voir une tante malade et surtout très riche. Elle veut une nouvelle poitrine. Elle est magnifique pourtant.Stéphanie, ma chienne de guerre, est de sortie. Elle est allée au restaurant avec un mec qu’elle a rencontré sur internet. Elle veut trouver l’Amour maintenant…Elle veut changer…Bon ! Elle va passer une bonne soirée et moi aussi. Je me douche, je télécharge un film et en attendant, je descends m’acheter à manger. Je décide d’aller dans un fast food. Je commande des chicken wings, un Pepsi et je remonte directement.Je me prépare une soirée tranquille devant un bon film « Apocalypto ». Je suis constamment déranger par mon téléphone mais je résiste et je réponds à tous et à toutes que je suis crevé et que je reste sur mon canapé ce soir. J’entends un bruit de clé. La porte s’ouvre. C’est Stéphanie qui revient prématurément de son rendez-vous. Elle se dirige vers la cuisine et se sert un bon verre de rhum. Elle est un peu débraillée…J’essaye de lui parler mais elle semble triste. Je l’invite alors à venir avec moi sur le canapé. Voyant des larmes dans ses yeux, je la serre fort contre moi. Elle éclate en sanglot.-Il m’a traité de catin !! -Mais qu’est ce qui s’est passé ? Dit moi tout.-Tout s’est bien passé jusqu’au restaurant. C’est en sortant que ça a commencé.-Comment ça ?-La soirée s’était tellement bien passé que j’ai voulu le sucer direct dans la voiture tout naturellement, mais j’ai senti comme une gêne chez lui quand j’ai commencé à caresser sa bite. Je me suis dit qu’il voulait rester concentrer pour conduire, J’ai donc mis les jambes sur le tableau de bord, je les ai bien écartées et je me suis mis à me branler…Je voulais l’exciter, lui prouver que je voulais le revoir… tu comprends.-Hum…Oui je comprends mais tu y es allée un peu fort. -Il m’a traité de catin quand il a vu le plug dans mon cul-Tu n’avais pas de culotte ? -Ben… !!! Non !…-….OK et…-Il a décidé de me ramener ici et il m’a insulté pendant tout le trajet : « J’ai payé un restau à une catin ! grosse chienne va, je ne savais pas que tu étais une grosse truie, regarde ce trou du cul godé ! ce gros cul de pute et ton anus retroussé »… pendant ce temps il martyrisait mes seins et avant de me jeter hors de sa voiture il m’a attrapé par les cheveux, m’a regardé dans les yeux, il n’arrêtait pas me de me traiter de salope. Il a sorti sa bite et me la enfoncée dans la gueule. Elle sentait fort la pisse et la sueur. Il m’a pilonné la bouche dans la voiture juste en bas, il me bourrait la gueule, on était garé sur le trottoir et il y avait des gens dans la rue. J’avais honte et pourtant… Il me mettait des coups puissants. J’ai essayé de me débattre mais il me retenait par la nuque. Je voulais parler mais je ne produisais que des bruits de putes. Le gout de sa bite me rendait folle. Je salivais énormément. Il s’est contracté d’un coup et Il m’a craché dans la gueule, j’en avais partout. Dans la bouche, sur le visage, sur mon chemisier. J’ai avalé ce que j’ai pu. Il m’a jeté de la voiture bahis firmaları en me traitant de chienne.-Tu as aimé ça ?-Oui. Mais je voulais vraiment que ça marche, avoir une relation normale. -Tu as des besoins sexuels particuliers tu sais… Tu devrais assumer maintenant. Tu es ma chienne de guerre. Je pense que tu es une salope naturelle.-Non !!! Je ne suis pas une chienne et toi ce n’est pas la même chose…-Avoue quand même que tu t’es comportée comme une affamée de sexe, tu aurais pu attendre qu’il t’emmène chez lui ou au prochain rendez-vous.-Peut-être oui, mais il aurait pu saisir l’opportunité d’avoir une salope comme copine… en plus tu m’as pas baisé depuis 2 jours. J’avais faim de bites.-Grosse chienne va !!-Hahahah je suis ta chienne de guerre, je crois que je peux assumer ça.-Tu as ton plug ?-Toujours.-Allez viens ! tu as faim de bites ?! tu vas en avoir. Je t’emmène dans un parking qu’Anaïs m’a fait découvrir. Son ex l’exhibait.-On peut juste baiser ici tu sais.-Non tu viens ! tu m’as excité avec ton histoire de chienne.-Pervers va !-Allez !! on y va. Mets ton collier, ta laisse et ton shorty, qu’on voit ton gros cul et ton plug à travers.Stéphanie a beau être ronde elle dégage un je ne sais quoi de pervers. Elle est prête. Elle porte un t-shirt rouge ras les seins, des talons hauts rouges et un shorty blanc trop petit pour elle. On peut voir un camel toe apparent et le relief de son plug dans le cul.Je décide de prendre l’ascenseur. Une fois à l’intérieur, je l’étrangle de ma main gauche et l’embrasse fougueusement. Je rentre ma main droite dans son shorty et la doigte furieusement. Je veux qu’elle mouille sérieusement.On sort de l’ascenseur et on se dirige vers le parking de l’immeuble pour prendre la voiture.-A quatre pattes !!-Mais si quelqu’un vient ?-Il n’y a personne. Allez ! A quatre pattes !! Je tire sur la laisse et l’oblige à se baisser. Elle commence à marcher à quatre pattes vers la voiture je la tiens en laisse. De temps en temps je lui frappe les fesses. Dans cette position, le plug est encore plus visible. Je tire sur la laisse et on monte dans la voiture. Direction la cité voisine.Pendant le trajet elle suçote ma bite et me caresse les couilles. On arrive un peu tard. Il n’y a presque plus personne. On voit une voiture allumée et on se gare à côté. En sortant Stéphanie se met directement à quatre pattes. Elle se met dans son rôle de chienne de guerre. Je la tiens en laisse et on se dirige vers la voiture d’où on entend des gémissements, des insultes et autres bruits disgracieux.Sur le capot de la voiture une jeune femme, assez mince, est couchée sur le dos, les jambes écartées. Elle est en train de se faire violemment démonter la chatte par un arabe. Elle est couverte de sperme, du visage à la chatte. On se rapproche et on découvre un gars un peu gêné les mains attachées.La scène est fantastique. La fille se fait bourrer la moule par une brute devant son cocu attaché.-On s’amuse bien ici. Dis-je en tirant sur la laisse de Stéphanie.-Oui Je me fais baiser par des inconnus pour punir ma lopette de mari. Il s’est fait virer. Allez ! vas-y-toi, baise-moi plus fort toi !!-Argh !!!!La ferme salope ! Prends ça dans la chatte !! Argghghgh !!!! Je jouis dans ta chatte de pute, répond l’arabe.-Robert viens me lécher la chatte. Nettoie kaçak iddaa bien ! ordonna la femme à son mari-Stéphanie suce notre ami il a bien jouis, dis-je Stéphanie gobe directement la bite de l’arabe, elle lèche et aspire la moindre goutte de sperme, elle avale tout. Elle commence à nettoyer et suce de plus en plus vite. Elle s’enfonce elle-même la bite dans la gorge. Elle se fait des gorges profondes. Elle att**** le cul de l’arabe et commence de vigoureux va et viens. Il n’en peut plus et att**** la tête de Stéphanie. Il lui bourre frénétiquement la gueule. Elle bave, et fait des bruits de putes, elle gémit en même temps qu’elle dévore la bite de la brute arabe. Il se crispe et lui jouit dans la gueule. La salope savoure le gout et les odeurs de cette bite bien grasse et bien juteuse. L’arabe nous quitte repu. Apres ce spectacle, la jeune femme se jette à mes pieds et m’att**** la bite que j’avais déjà sortie pour me branler. Elle veut me sucer mais je lui att**** les cheveux et je lui montre bien que c’est moi qui lui baise la bouche.Je lui défonce la gueule pendant de longues minutes en regardant son mari cocu. Apres quelques coups de bites dans sa gorge. Je décide de la prendre. Je la relève et la penche contre le capot. Je la cambre bien. Je pose naturellement ma bite sur son anus.-Qu’est-ce que tu fais ?-Je t’encule !-Non j’ai jamais pris par le cul, je ne veux pas…-Trop tard salope !-Non !! Robert il m’encule arghhh !!!! Robert aide moi ! Argh il me la met dans le cul ! Il est trop gros ! Elle est plus grosse que la tienne !-Tu voulais me faire cocu Andréa ? Tu vas prendre par l’anus !!Je lui crache un mollard sur le trou de balle, Je pose ma bite sur l’anus et je force le passage de toutes mes forces.-Argh !!!!!!!!! Sa bite est dans mon cul !!! Salaud !! Je sens ta grosse queue de bâtard dans mon anus !!!! Elle est plus grosse… Argh …et plus longue Argh … Oui…que la tienne Robert !!! Argh !!!!!!!!! Il pousse Robert il pousse !!! Oui ! Argh !!!!!!!!! vocifère la jeune Andréa Une fois ma bite bien calée dans le cul de la jeune femme. Je demande à Stéphanie de détaché le cocu. Elle le libère mais son instinct de pute la pousse à s’agenouiller et le sucer.-Elle est à toi robert baise la comme tu veux elle aime tout cette chienne. Moi je m’occupe de l’anus de ta pute Andréa.-Argh Robert il m’insulte devant toi et il m’ouvre le cul. Ça brule ! Il va profond ! Argh, oui !argh, argh, argh, oui !argh, argh…. Oh mon cul. Tu ne m’as jamais défoncée comme ça lopette ! Hurle Andréa-Ferme ta gueule salope ! tu m’as fait lécher du sperme sur ton corps. Tu vas dérouiller ce soir jeune chienne. Lui répond Robert le cocuApres 10 bonnes minutes de pilonnages intensifs de son trou du cul, la jeune pute Andrea n’en peut plus. Elle s’effondre sur le sol à quatre pattes. Elle essaye de reprendre son souffle. Mais je la cambre. Je pose mon pied gauche sur sa tête et enfonce ma bite profondément et sauvagement dans son anus.Stéphanie est surexcitée. Elle se met à sucer Robert avec v******e. Il a les mains posées sur la tête de ma chienne. Elle dévore la bite gluante de bave, crache dessus, et gémit en même temps. Son menton cogne brutalement les couilles de Robert.De mon côté, J’encule toujours Andréa qui continue de se plaindre du cul. Je ressors entièrement ma bite de kaçak bahis son anus, et la rentre puissamment, je la ressors, crache dans le trou et j’y retourne encore et encore.Stéphanie, ma chienne de guerre m’excite à sucer comme ça. Andréa ne réagit plus, et son cul émet des sons graveleux. Je décule, Je la prends par les cheveux et la dirige vers la bite souillée de son mari cocu. Andréa ouvre la bouche instinctivement et se fait directement baiser la gorge par Robert.Toujours cambrée, à quatre pattes, je pose la tête de Stéphanie sur le sol, je baisse son shorty. Elle s’écarte les fesses avec ses deux mains. Je retire le plug de l’anus et l’enfonce dans le trou du cul d’Andrea.L’anus de Stéphanie a des spasmes, il est magnifique, boursouflé, gonflé…vivant… Je l’encule violemment. Je lui bourre littéralement l’anus. J’y mets toutes mes forces. Je lui claque les fesses et l’insulte de tous les noms.-Ton anus est fait pour moi salope hein ?! Grosse pute ! Écarte bien ton cul !!-Whoa !!! Je la sens bien. Argh !! Oui rentre bien au fond. Encule-moi !! Encule-moi !! Défonce-moi le trou du cul ! Je suis une salope, me dit Stéphanie-La chienne…. s’étonne Robert. Sucez moi la bite toutes les deux. Argh oui, suce bien…Robert se fait littéralement manger la bite par les deux affamées. Elles bavent, crachent, aspirent les secrétions et ainsi de suite. Andréa a la queue de son cocu dans la gorge quand je dis à Stéphanie de bouffer le cul de Robert. Je lui ramone toujours le cul quand elle lui écarte les fesses. Elle prend une grande inspiration afin de sentir toutes les odeurs du cul du cocu. Elle crache sur l’anus vierge, elle le lèche d’abord doucement puis de plus en plus vite. Elle enfonce sa langue dans le fion le plus loin possible pendant qu’elle jouit sous les coups de ma bite dans son rectum.Robert est surexcité. Il att**** la tête de sa femme Andrea et lui bourre la gorge vigoureusement.-Tiens Salope !! Tu voulais m’humilier hein !!??? prends ça dans la gueule !!! Argh !!!!!!!!!Tu vas avaler mon sperme et te faire enculer tous les jours maintenant ! Dit Robert -Oui Robert. Excuse-moi mon amour…-La ferme !!! Suce !! Argh ! Argh ! Argh ! Oui Tu suces bien jeune chienne ! Allez ouvre la gueule je vais me branler ! Argh !!!!!!!!! Ouvre ta gueuleue Salope !!! Argh !!!!!!!!!Je jouis, Je jouis, Je jouis Avale, avale, oui tout !!Andréa avale tout le foutre qui lui arrive sur le visage. Cette image déclenche notre jouissance à Stéphanie et à moi. Je lui déverse une quantité de sperme impressionnante dans le trou du cul. Son corps et son anus ont des spasmes. Elle se cambre encore plus en grogne sa jouissance comme une truie. Son anus contracte ma bite et la relâche par intermittence. Par reflex je continue de bourrer le fion de ma chienne de guerre, malgré le fait qu’il montre quelques signes de faiblesses. Je retire ma bite de son rectum béant, et j’att**** la tête d’Andrea pour qu’elle lèche et nettoie le cul de Stéphanie.Andrea écarte le cul boursouflé de Stéphanie. Un flot de sperme et de matières divers dégoulinent du trou. Andréa enfonce sa langue dans le trou du cul et recueille tout ce qui coule. Elle lèche, crache avale toutUne fois le cul de Stéphanie nettoyé et nos bites épongées, je retire violemment le plug visqueux du cul d’Andrea qui s’effondre aux pieds de son mari. Je lui mets dans la bouche pour qu’elle le nettoie, il est un peu sale, et je le replace assez facilement dans le cratère Anal de Stéphanie. Ma chienne et moi quittons le couple à leur reconstruction.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*