Voyageur Esseulé (16)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Voyageur Esseulé (16)Arrivant sur la plage vers 9 heures Caroline m’attendant sur les lieux le sourire radieux. Elle portait un short d’été bleu marin adidas et un t-shirt blanc avec un imprimé rouge de soleil de type aztèque. Tellement belle et gentille avec des sujets super intéressant. Elle me regardait avec mes traits tirés me demandant si j’avais passé la nuit avec une quelconque personne. Lui citant Chantal Nicole en soirée puis Myriam apparue tôt au matin. La bouche grande ouverte avec une réaction de surprise. J’avais la verge un peu douloureuse le regard de la dame visiblement allumé par cette confession. Voulant seulement discuter puis boire un verre de jus d’orange. L’envie de tremper mon pinceau dans son vagin était vraiment très très fort Caroline super attirante de sa personnalité envoûtante. Nous promenant sur la plage toujours discutant. La dame me proposant de venir faire une excursion avec elle en après midi vers les 27 chutes de Damajagua. Nous laissant en chemin me disant loger à l’hôtel Le Tropical de Puerto Plata. Venant la prendre vers une heure en direction de l’excursion promise. Portant toujours les même vêtements ajouté d’une odeur de parfum très agréable. Un deux heures d’excursion, d’ascension et de descente de groupe en forêt où l’eau fraîche des 27 chutes était la bienvenue en ce climat tropical chaud et humide. Apprenant à nous connaître Caroline se collant de plus en plus. M’avouant lui faire beaucoup d’effet s’ayant masturbée en pensant à moi sur l’heure du midi. J’avais nettement envie de venir la prendre dans un coin isolé à l’abri des regards et lui bursa escort bayan faire sentir ma tige tendue entre ses jambes. Arrivé à la fin du parcourt nos vêtements mouillés par l’eau de rivière. Caroline m’embrassant brièvement devant publique malgré nos 22 ans d’âge en différence. Me proposant un massage à son logis car tout mon être était visiblement endolori par l’accumulation des journées intenses et chaudes en successions. Arrivé vers 18 heures apportant fruits et breuvages à la chambre avec un pas particulièrement hâtif de sa part. Enlevant t-shirt et short d’été me dévoilant son bikini de couleur bleu foncé pour se diriger vers la salle de bain et prendre une douche rapide. Me demandant d’y aller à mon tour conversant avec une serviette autour de sa taille. Sortant de la douche habillé d’une robe de chambre de couleur blanche et d’un sous vêtement propre. Caroline portait toujours un t-shirt blanc (sans brassière cette fois ci) et un short d’été bleu pâle me demandant de me coucher sur le lit à plat ventre. Enlevant ma robe de chambre pour ainsi dévoiler mon corps imberbe en sous vêtement bleu marin. Assis sur mon bassin m’appliquant un massage très langoureux et lascif avec cube de glace en extra. Sa chaleur corporelle bouillonnante était d’une intensité particulière son entrejambe exprimant une humidité chaude. Enlevant son t-shirt 10 minutes plus tard pour ainsi y aller de toute sa sensualité tactile. Sentant la pointe de ses seins durcies glisser sur mon dos en m’embrassant le centre des omoplates en même temps. Ma queue était en érection complète une odeur de femme en escort bursa rut se dégageant dans tout l’endroit. Voulant que je me retourne lui dévoilant ma verge tendue. Caroline me massant le torse se replaçant assise sur mon abdomen les cuisses ouvertes. Çà te fais de l’effet jeune homme. S’abaissant un peu pour obtenir le contact de nos deux tissus couvrant nos organes génitaux. Bougeant son bassin lentement sa vulve mouillée humidifiant son short et sa peut-être petite culotte. Ses vas et vient de plus en plus impliqués apposant ses mains dorénavant immobiles appuyées sur mes pectoraux. Son respire plus présent m’indiquait qu’elle commençait à prendre du plaisir ses seins vibrant au rythme des compressions. Une odeur de chatte émoustillée apparaissant peu à peu la dame embrasée exprimant sueur et phéromone féminine. Bougeant son bassin plus rapidement voulant obtenir plus de sensation. Son corps svelte et athlétique avait des égards de jeunesse sentant son clitoris en érection glisser sur ma verge. Éjaculant du même coup sur mon propre ventre le massage pubien devenu trop intense. Caroline s’arrêtant pour prendre une pause m’indiquant d’allé me nettoyer à la salle de bain.Revenant la dame toujours torse nue voulant un massage à son tour. Couché sur le ventre, je lui massait les épaules puis le dos avec fermeté et douceur selon les endroits. M’abaissant jusqu’à son bassin, son fessier puis ses hanches. Descendant vers ses cuisses, mollets et pieds sensibles. Se retournant la dame visiblement épanouie et relaxe venant m’embrasser. Caressant ses seins de presque cinquantenaire pour ensuite bursa escort les mettre en bouche et les déguster avec ferveur. M’abaissant une nouvelle fois pour finalement enlever son short puis sa petite culotte de cotton rose pâle toute trempée. Dévoilant une chatte taillé court avec de belles lèvres roses pulpeuses exprimant une arôme délicate et affirmée. M’indiquant de rester là debout voulant que je la regarde se masturber un moment tout en dégustant deux tranches d’ananas laisser tout près pour me rassasier. Se passant un pilon à mortier de bois dans l’ouverture avec enthousiasme ses deux jambes ouvertes repliées sur le lit. Elle gémissait comme une chatte en chaleur des sécrétions de mouilles coulant par séquences sur le lit. Me demandant de venir lui goûter la fente son objet de bois maintenant laissé de côté. Lapant son antre dans toute sa splendeur en y insérant deux doigts fermes et motivés. Jouissant empoignant ma chevelure trempée de sueur avec émotions. Clairement prête à se faire saillir son corps brûlant d’une chaleur intense et brute tel un anagama japonais. Je la pénètre avec bonheur dans la position du missionnaire la femme assouvie venant du même coup m’embrasser avec fougue et passion. Un peu déstabilisé par la situation la dame semblant réagir à chacun de mes coups de queue. Découvrant ainsi son point G Caroline respirant beaucoup plus intensément qu’au début son rythme cardiaque ayant augmenté par 10. Jouissant à répétition pendant près d’une minute tel une louve hurlant dans la nuit. Sa chatte mouillée exprimait des sons de pénétrations lourds venant du même coup dans son antre en expulsant un long râle gutturale. Ses jambes tremblantes la dame versant quelques larmes sur ses joues m’embrassant. Voulait recommencer tout de suite son corps ne demandant qu’à être assouvie de nouveau.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*