Cougar.. et bébé cougar… II

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Cougar.. et bébé cougar… IITrès surpris de voir la désinvolture de cette fille.. Certes la porte était bien resté ouverte mais elle aurait pu passer sans se faire remarquer ! – Entre ma chérie que je te présente. Dit Marie en me jetant une œillade coquineLe jeune femme pénétra dans la chambre en ôtant son blouson et le jetant négligemment sur une chaise. Elle portait peut être du jean mais je venais de remarquer qu’elle portait aussi des talons de presque 10 cm qui lui donnait une démarche… à damner un ange. Pas du tout dérangé par ma nudité ni celle de sa mère. Elle s’assit au bord du lit, pencha la tête vers sa mère en tenant ses longs cheveux et leur lèvres se touchèrent. Mais ce n’était pas ce baiser qu’on peut poser sur les lèvres pour se dire bonjour. C’était un baiser… un vrai… en un mot comme en cent les deux se roulaient une pelle. Je me sentais un poil.. mal à l’aise.. mais au fond de moi… l’excitation était là… d’ailleurs.. étant à poil.. ce n’était pas dissimulable. Regarder mère et fille se rouler une galoche me faisait bander.- Choqué ? Fit Marie en me regardant- Moi ? Non et pourquoi je devrais… dis-je- C’est vraiment ma fille tu sais… ajouta MarieDisons que ce n’était pas choqué que j’étais mais ma gamberge se posait la question … je me fais les deux ou pas ? Elles veulent sûrement s’amuser… mais je ne savais pas vraiment.. C’était surtout çà que j’avais en tête.-Vous êtes de grande filles… vous avez le droit de faire ce que vous voulez… d’ailleurs même si c’est pas courant .. rien d’interdit je crois… dis-je- En effet… on fait ce qu’on veut.. dit la jeune fille, je fais ce que je veux… au fait moi c’est SylvieDisant cela elle tendit la main et la posa sur ma cuisse. Petite main douce, doigts froids. Elle me regardait amusée avec de grand yeux entre le bleu et le gris, jolie brin de fille et je ne pouvais m’empêcher de retrouver les traits de sa mère… en elle. – Alors.. Mam.. c’était bien ? Il baise bien ? Demanda t -elle- Hmmmm oui mais tu sais on vient juste de commencer…. et toi ? Rien ? Dit Marie- Non…. tu vois Mam .. les vieilles plaisent plus… que moi…. dit Sylvie en riant.Je me sentais presque à l’écart maintenant.. elles papotaient… sans trop se soucier de moi. J’avoue que cela m’a agacé.. Je me rapprochais de Marie et posais ma main sur son sein commençant à le caresser.. – Tu m’invites dit Sylvie en me souriant…. tu crois que tu peux t’occuper de nous deux… tu tiendra le coup ?Je lui attrapais la main qu’elle promenait toujours sur ma cuisse et la posait sur ma queue déjà tendue.. casino oyna – Essaye… tu verra bien… dis-je- Oh !!! Cochon ajouta Marie.. – Yesssssss s’écria… Sylvie  On va te crever !! toutes les deux !! – Chiche !!! dis-je.. J’étais certain de perdre… vu le tonus de maman… avec ce bébé en plus.. j’étais foutu… j’allais peut être passer pour un branque.. je m’en foutais largement !! C’est pas tous les jours qu’on met la mère et la fille dans le même plumard. En fait là c’était la plus grande chance et coïncidence je n’avais rien prémédité.. le hasard fait bien les choses parfois.. je l’ai souvent noté !Sylvie ne fait pas de chichi.. elle passe par dessus tête sa petite brassière.. pas de sou-tif. de petits seins biens fermes aux tétons longs, aréoles foncées et grumeleuses. Elle est menue, ses hanches sont un peu étroites, elle fait glisser son jean avec difficulté car il est bien moulant. Pas de culotte.. une bonne petite salope.. comme maman.. un abricot bien rebondit et fendu. Elle se jette sur moi… et chope ma queue .. qui est bien dressée.. Elle la regarde, me regarde.. – Ça va… j’ai eu bien plus gros… mais au moins toi tu à l’air bien dur !! dit Sylvie..- A ta santé… ma jolie dis-je.. si tu veux plus gros.. met moi en forme !Elle me chope dans sa bouche… aspire comme une folle.. oh la salope.. elle me pompe le nœud avec ardeur.. Marie appuyée sur son coude nous regarde… amusée… Sylvie est en train de m’avaler la queue… jusqu’au couilles. – Des fois tu vois j’aimerais bien avoir une bite pour savoir ce que ça fait quand elle suce !! me dit Marie . Elle rend dingue nos copains avec çà. – Je confirmes.. dis-je très tendu… Elle suce.. comme un aspirateur !! ta fille !!- Excuse moi je vais allez te préparer son petit chat… avec ma langue… dit Marie en rampant vers le bout du lit. Elle se place derrière Sylvie et posant ses mains sur ses fesses me jette un regard avant de se laisser couler derrière elle. Je sens que Marie c’est mise à l’œuvre car Sylvie me suce avec une application toute différente.. J’ai l’impression que la langue de Marie fait le job ! Je regrette de ne pas voir… mais vous imaginez que la situation est déjà bien excitante.. En tout cas je bande.. comme un carme !! Sylvie lâche ma queue, la laisse dressée et luisante de salive elle monte vers moi un genou de chaque côté de mon corps.. En fait elle est en train de me baiser.. je ne prend aucune initiative c’est elle qui commande. Elle s’installe d’une main prend ma queue, me guide . Mon gland touche un sexe moite et chaud. Elle se slot oyna laisse descendre sur moi.. la petite salope est bien serrée.. Mon vit est comme dans un écrin, elle à l’air vachement musclée. – Hmmmmm c’est bon ça fait du bien.. dit – elle en me regardant.Elle pose ses mains sur ma poitrine et se penche en avant tout en donnant de petits coups de reins secs. Ses lèvres sont presque sur les miennes, elle tire sa langue et lèche ma bouche. Avant de se relever.- Humm tu a bon goût.. Déjà je suis sur toi.. en plus tes lèvres ont le goût de la chatte de maman..- Mais tu est vraiment.. une sacrée salope toi dis donc !! dis-je- Oui et j’aime çà dit Marie qui remonte à genoux le long de notre couple imbriqué.Elle se place au dessus de la tête, j’aperçois.. un baiser entre mère et fille puis mon horizon se limite à une grosse chatte ouverte et humide.. Et la voix de Marie qui me dit :- Allez bouffe moi … rends toi utile… !!!Que voulez vous faire !! j’ai écarté les lèvres pour accéder à la conque, en faisant cela une multitude de fils de mouille épaisse ont tenté de me barrer le passage, je les ai lapés avant de plonger la langue dans cette chatte bien chaude. Sylvie.. donne de petits coups de reins mais surtout sa chatte me masse la queue comme rarement .. elle contracte ses muscles la broyant puis se relâche me fait pénétrer au fond d’elle. Les minutes passant je sens l’humidité de plus en plus intense qui lubrifie ma queue. La chatte de Marie se frotte sur ma bouche et mon nez. Elle gémit doucement tout en caressant et embrassant Sylvie, du moins de ce que je peux voir car sa grosse chatte est mon unique horizon. Marie mouille comme une folle. C’est en plus épais maintenant et crémeux. Plus je baratte son con avec ma langue plus je me retrouve avec de la crème sur les lèvres et le nez. Je commence à me lasser de la position. Sans demander leur avis je me dégage et prenant la taille de Sylvie dans mes mains je la couche sur le dos, tout en gardant ma queue en elle. – Allez maman.. fais toi bouffer.. la crème par ta fille.. je t’ai bien préparée.. dis je- Çà se voit tu en à plein partout me dit -elle en enjambant la tête de Sylvie.Je baisais maintenant Sylvie à couilles rabattues tandis que Marie dans un premier temps me léchais le visage pour effacer la mouille qu’elle m’avait déposée partout avec une prodigalité généreuse. Et maintenant moi je lui mangeais les tétons. Sylvie la léchais tant et si bien que Marie se mit à couiner comme une truie. Je giflais un peu ses gros seins qui ballottaient tandis qu’elle fini par jouir sur la langue canlı casino siteleri de sa fille. Qui elle de son côté donnait de puissants coups de reins pour faire pénétrer ma bite.. au fond de sa chatte. Sylvie se mit aussi a geindre de plus belle, à crier même.. sous mes coups de pine ravageurs. Je voulais la faire crier.. cette jeune salope.. et j’y parvenais.. j’avais l’impression qu’elle appréciait ma façon de faire. – C’est bon !! c’est bon !! criait elle- Vas y mon beau cochon.. baise bien ma fille.. dit Marie qui était collée contre mon dos maintenant- Vous êtes deux super salopes !! Et j’aime les salopes comme vous !! Sylvie, avait du mal à conserver le contact avec mon regard le plaisir se faisant de plus en plus prenant et proche elle avait tendance à partir au pays des rêves .. Je finis par poser ma main sur sa motte.. et avec mon pouce je trouvais le clito. Souvent on est là à baiser une femelle comme un malade a grand coup de queues alors qu’elle ne jouira que si on s’occupe de son petit pion. Sylvie était de celles là. A peine avais-je commencé à caresser la petite bille durcie que ce fut la fête au fond de sa chatte. Les muscles faisaient la nouba se contractant sur ma pine dure et sensible. Elle ne tint pas longtemps .. et se cambrant .. tendue comme un arc elle jouis en criant- Ohhhhh putain !!!! c’est booooooooooooooonnnnnn fort fort !!!!!Elle était tremblante et frissonnante après son orgasme.. Je sortais ma queue trempée.. de son con en fureur. Maintenant j’avais envie… de cracher… et pas qu’un peu… j’en avais plein les couilles.. Marie se coucha en plaçant sa tête contre celle de Sylvie.. et m’invita .. – Allez vas y… branle toi sur nous deux.. fous en nous sur la gueule.. on a envie de te voir te branler…- Ohhh oui s’il te plaît.. ajouta Sylvie. Je m’installais au dessus de leur visage, prenant ma queue dans ma main que me masturbait comme j’aime le faire.. car j’ai toujours eu une bonne activité sexuelle ce qui ne m’a jamais empêché d’aimer me branler à l’occasion. Mais là se branler sur le visage de maman et de sa fifille c’était quand même géant et je remerciais .. moi l’athée intégral .. je faisait une prière au dieu des baiseurs.. non… pas DSK… ( il était moins connu à cette époque) alors disons au dieu Pan.. Les deux salopes caressaient mes fesses, mes cuisses Sylvie avait pris mes couilles dans ses doigts et Marie taquinais ma rondelle ou la forçait d’un doigt.. Je ne pouvais résister bien longtemps et je giclais sur leur visage… Bordel que c’était bon de vois leurs deux minois se couvrir de mon foutre épais et abondant. Je crois que rarement j’avais autant balancé la purée que ce jour là. Elle étaient noyées sous un masque de sperme frais… Et il faut bien avouer… que tous nous avions.. encore plein d’envies à satisfaire…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*