Covoiturage malin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Covoiturage malinUne belle histoire trouvée sur le net. comme j’ai aimé, je voulais la partager…Après avoir vainement cherché sur internet deux ou trois hommes pour faire du covoiturage afin de partager financièrement les trente kilomètres qui me séparent du boulot, je n’ai trouvé que deux femmes, après tout c’est mieux que rien ! Le premier matin, nous avions rendez vous sur le parking réservé a ce service, j’ai été agréablement surpris de découvrir deux charmantes femmes d’une trentaine d’années, Aude et Leticia, Aude est montée a mon coté et Leticia accoudée au siège pour discuter et faire connaissance1ere semaine voiture d’HervéAprès trois voyages, et les ‘échanges banals’ : boulot et vie de famille terminées, j’apprends que Aude a une fille de huit mois et Leticia deux garçons de un et trois ans, vendeuse pour l’une et secrétaire pour l’autre, moi-même, Ludo, technicien informatique, célibataire et sans enfantsAude a décidé de prendre la deuxième semaine de service et aussi que nous nous tutoyions, c’est vrai que ça facilite le contactÉchanges de recettes culinaires, taches ménagères et autres foutaises, chiffons toilettes etc. etc., c’est ainsi que se sont passés les autres jours de la semaine2 ieme semaine voiture d’AudeC’est à partir de la deuxième semaine, covoiturés par Aude que la conversation est devenue intéressante …une fois tous ces éléments épuisés de quoi parlent les femmes ? De cul, comme les hommes !-Que mets-tu Leticia comme sous-vêtements ? String ou slip ‘normal’ ? -Tanga ! c’est à la fois confortable et sensuel, le string c’est réservé le weekend pour assouvir le fantasme de mon homme, accéder a ma chatte facilement c’est son dada ! mais cette ficelle qui t’ouvre en deux c’est très désagréable ! -Tu as raison, moi c’est plutôt brésilien -C’est quoi tanga ? -Encore un homme qui ne connait rien aux femmes ! -Ça, c’est toi qui le dis ! mais pour ce qui est l’appellation des slips j’avoue que ça me dépasse-Un tanga ? imagine une bande de dentelle qui enserre les hanches et une autre qui passe entre les jambes, enveloppant confortablement le minou-Huuummm ! je vois, et le brésilien ? -Un peu la même chose, sauf qu’il disparait entre les fesses -Ah ? comme sur les plages de Rio a la télé ? avant il fallait écarter le slip pour voir les fesses, maintenant il faut écarter les fesses pour voir le slip, j’adore voir ces culs bronzés -Assure-toi qu’ils appartiennent bien à une femme avant d’y mettre la main ! et toi Hervé ? que portes –tu ? slip kangourou ? boxer ?-Ni l’un ni l’autre, un slip serré c’est trop chiant lorsqu’il faut en extraire sa verge, en cas d’envie pressente je fais toujours quelques canlı bahis şirketleri gouttes dedans, alors j’ai opté pour un bermuda avec une fente, ainsi je la choppe tout de suite-Ahhhhh … intéressant -Tu nous le montreras un jour ? -Tu parles de mon bermuda ou bien… ????-Bermuda évidement gros pervers !-Si vous faites de même pourquoi pas ! -Vilain profiteur ! tu abuserais de faibles femmes ? 3 ieme semaine voiture de Leticia- Avez-vous passé un bon weekend les filles ?- Oui, normal, sans plus, avec ces foutus mômes qui sont venus squatter notre lit a sept heures du matin je suis passée a coté de mon ‘coup hebdomadaire’ ! et toi Aude ? – Ne m’en parlez pas je suis épuisée- Ton homme ne t’a pas lâchée ? – Tu ne crois pas si bien dire …- Raconte !- C’est la faute à Hervé – A moi , comment ?? – Oui, indirectement bien sûr, mais cette histoire de covoiturage a fais ressurgir un fantasme caché de mon mari- Explique ?- Ce n’est pas facile …. Adrien est persuadé que le fait de nous côtoyer tous les jours crée des liens et qu’Hervé nous baise toutes les deux, il veut que je me donne à Hervé et que je revienne la chatte pleine de son sperme à la maison- Ton mari est candauliste ? – Candauliste ? – Oui, il veut te prêter à des hommes sans ressentir de jalousie- Ça je l’ai compris – Et qu’en penses –tu ? – Avec le recul je dois avouer que baiser avec Hervé serait plutôt cool ! Il n’est pas mal comme mec !- On ne me demande pas mon avis ? – Je parie que tu bande déjà à l’idée de te faire Aude – Même pas ! Je suis un homme sérieux- Menteur, laisse-moi toucher ?Assi a coté d’Aude, qui, bizarrement, a découvert ses cuisses que je ne peux m’empêcher de zyeuter a la dérobée, je dois avouer qu’elle ne me laisse pas indifférent et que je bande, mon bermuda flottant montre sous mon pantalon léger la barre qui le soulève-Tu bande Hervé, je le vois ! -Touche le Aude ! ne te dégonfle pas ! -Ok ! mais avant montre moi ton brésilien-Baisse ton pantalon et je remonte ma jupe à la taille …Le défit est lancé, inutile d’insister, elle est têtue, aussi je défais ma ceinture, baisse ma braguette et soulève mes fesses pour faire glisser mon froc aux genoux, le résultat est sans appel … mon membre se redresse a la verticale transformant mon bermuda en toile de tente, les yeux exorbités Aude fixe mon manche visible par la fente ouverte, comme promis elle relève lentement sa jupe, se tourne vers moi et ouvre les cuisses, un pied sur ma hancheJe vois effectivement le brésilien vert pomme, entre ses cuisses la forme de sa fente, quelques poils dépassent, ma bite donne des coups comme pour me : dire sort moi de là J’avance timidement une main canlı kaçak iddaa sur la cuisse m’apprêtant à me faire jeter, mais aucunes réactions négatives, du dos de la main je caresse la dentelle, Aude soulève son bassin-Va-y, qu’attends-tu ? Écarte ma culotte …sort ta queue que je puisse l’imaginer dans ma chatte-Tes poils blonds et humides sont très doux… -C’est encore plus doux à l’intérieur -Dépêchez vous les amoureux nous allons bientôt arriver ! -Regarde la route Leticia ! -Ou en êtes-vous ? -Hervé a deux doigts dans ma chatte et je branle sa belle queue ! -Alors elle te plait sa bite ? -Huuuummmm ! il faudrait être conne pour ne pas avoir envie de se la prendre entre les cuisses -Alors ce soir ne perdez pas de temps, dés notre départ allongez vous sur le siège pour niquer, je serais prudente sur la route -Attention Aude je vais décharger …La jeune femme se jette sur mon pénis pour le prendre en bouche, du coup mes doigts sont arrachés de sa vulve, je me soulage dans sa bouche lorsque nous arrivons sur le parking de son boulot, les fringues vite remisent en place elle descend complètement a l‘ouest, une minute plus tard je descends a mon tour, je ne suis pas lavées les mains de la matinée afin de conserver son odeur suave de femelle en rut Le soir Leticia repasse me chercher, assis a l’arrière nous roulons pour prendre Aude-Hervé… sache que je tiendrais ma langue, fait plaisir a son mari baise là-Ça me gêne un peu par rapport à toi …-Aude m’a appelée cet aprèm, la semaine prochaine c’est elle qui te remplacera-Pourquoi ? -Pour que tu puisses me baiser moi aussi… pas besoin de l’autorisation de mon mari ! -Vous êtes givrées les filles ? -Tais toi, elle est sur le parking ouvre lui la porte, bonne baise ! -La journée s’est bien déroulé Aude ?-Ne m’en parle pas Leticia, je me suis faite rappelée à l’ordre deux fois ! impossible de me concentrer sur le travail -Donc tu es prête ? -Regarde ….La femme retrousse sa jupe sous laquelle le mini sou vêtement a disparu, elle se tourne vers moi comme le matin, mais plus écartée, un pied sur le siège avant et l’autre sur la lunette arrière, ses poils sont collés par la mouille de toute une journée-Bourre moi autant que tu peux Hervé, je remettrais ma culotte une fois remplie de ton foutre, mon mec va être heureux ! Dépêche-toi, nous sortons de ville ! Tu as vingt minutes pour me trousser deux ou trois fois ! -Laisse moi humer ta moule … mmmuuuuummmmmmmm, juste un coup de langue pour séparer tes lèvres et je t’embroche vite faitJe fourre ma langue et mon nez très loin dans son vagin odorant, histoire de garder encore son parfum pour la soirée, et, plus vite que canlı kaçak bahis l’éclair, je pointe mon zob sur sa fente éclatée, une fois bien emmanchés je me couche sur elle afin de ne pas nous faire repérer par les autres usagers de la routeEn lui pelotant les nichons je lui travaille la chatte de haut en bas, de droite à gauche, elle fait marcher adroitement ses muscles, pas besoin de grands coups de queues pour la faire grimper aux rideaux, elle jouit sur le plaid tandis que je me lâche totalement au plus profond de sa grotteA peine essoufflés, une série de contractions me remet en forme, cette fois je nage dans une purée liquide, j’agis par petits coups secs, son clito est rudement mis a l’épreuve, elle se lâche une deuxième fois, je ne suis pas satisfait …il me faut quelque chose de plus serré ….-Que fait tu Hervé ????? -Ton mari pourra aussi lécher ton p’tit cul, il est ouvert… hop ! ça y est ! alors ? ça fait mal ? -Ben non ! -Relève bien les reins …je vais décharger très vite dans ton corridor-Tu baise bien Hervé, j’espère que mon mec va me donner l’autorisation pour tous les jours ! -Je vais arroser ton cul … Wooooooouuuuuuuaaaaaaaaahhhhhhhh -Noooooooooooooooonnnnnnnoooooooooooouuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!! -Ça y est derrière ? vous avez fini ? je suis trempée moi ! réfringuez vous nous arrivons, putain ça sens le cul dans ma voiture ! il va falloir que j’achète un déodorant ! -Excuse nous ma chérie mais Hervé est au top, tu devrais l’essayer ! -Dans un quart d’heure c’est mon mari qui va me dérouiller ! -Demain j’amène des culottes de rechanges ! -Ah bon ? -Oui, parce que je veux sentir le sperme qu’Hervé va me fourrer dans la chatte demain matin descendre dans ma culotte toute la journée-Bonjour l’odeur pour tes collègues de bureau ! -Elles ont l’habitude, y’en a une qui se fait prendre tous les matins par le chef ! -A demain Hervé ? -A demain les fillesJe me suis couché aussitôt la douche bien méritée, le lendemain Léticia est assise a l’arrière, d’entrée elle se couche sur le dos les jambes repliées, la robe relevée a la taille, aucun sou vêtement ne protège sa moule, sans ma faire prier je me penche sur l’abricot fendu, bouffer de la chatte aussitôt le petit déjeuner surprend un peu Très vite dans le bain je bande comme un âne, tout en lapant je défais mon pantalon pour en extraire ma queue raide, un coup de genou et je me hisse pour la pénétration, une fois la queue bien au chaud je sors un sein de sa cachette afin de le téter et d’en mordiller le téton, c’est la femme qui fait tout le boulot en ondulant des hanches, ses muscles broient ma bite, quelques coup de bas en haut pour limer son point G ça suffit a faire jouir Leticia, a mon tour je me vide au plus profond de son utérus-Ça y est ? Vous êtes soulagés ? nous arrivons !-Voilà un p’tit coup vite fait bien fait, de quoi être de bonne humeur pour la journée ! …-A qui le tour ce soir ????????

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*