le café d’une amie

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

le café d’une amieC’était un autre vendredi soir devant mon ordinateur, toujours la même routine, après un bon repas, une petite branlette et ensuite une bonne douche chaude. Depuis mon divorce, je ne fait que travailler et c’est la seul chose qui me donne encore un but dans la vie. Alors quand je reviens à la maison, la même chose tous les soirs se répète. Je me sens pas plus mal la dedans, au contraire, j’aime les routines elles sont stable, contrairement à mon précédent mariage. Mais ce soir, quelque chose va changer. Aussitôt sur le net, je me fais aborder par une vielle connaissance.-Bonsoir toi, comment vas-tu?-Bien et toi?-Je m’ennuie, mon conjoint est partie faire une partie de poker et je suis seule à la maison, c’est un vendredi très ennuyeux.-Je vois. Moi aussi c’est plutôt tranquille.Pendant plus d’une heure nous avons discuté de choses et d’autres et finalement, nous avons décidé qu’un café, chez elle, serait plus agréable que devant un ordinateur. J’étais très nerveux de la revoir, plusieurs années ce sont écoulé depuis la dernière fois que nous nous sommes vue. À peine que je cogne à la porte que celle-ci s’ouvre rapidement devant mon ancienne amie.Malgré les années passées, rien n’a vraiment changé sur elle. Dans la 20aine, toujours bien habillé, elle a toujours fait attention a elle, son maquillage léger mais a la fois frappant tellement il est bien agencé avec ses yeux brun-vert, mains délicate avec manucure toujours bien entretenu. Ses lèvres pulpeuse avec un peu de gloss pour leur donné de l’éclat. Elle à prit un peu de poids, mais je la trouve encore plus attirante avec ses formes. Ses cheveux qui autrefois étaient long et blond sont maintenant couper au épaule et châtain foncé. Personnellement je l’ai toujours trouvé plus attirante avec ses beaux cheveux blond bien coiffés. Je la trouvais très érotique, quoique à présent, je la trouve plus mature et sensuel….L’appartement dans lequel j’entre est définitivement à son image, le parfum, les couleurs, l’agencement des meubles et le style épuré me rend nostalgique de l’époque où cette vielle connaissance était ma conquête.Tout en m’installant et en sirotant mon café nous constatons tout les deux que bien des choses on changer dans nos vie. À tel point que j’oublie l’heure qu’il est et finalement minuit est passé depuis bien longtemps.Sachant que son conjoint est de nature jaloux, je me sens nerveux de rester plus longtemps car j’ignore quand il va revenir. Cependant, elle me rassure qu’à ses soirées de poker, il est trop ivre pour revenir à la maison et ne revient jamais avant le lendemain.Décidément la soirée güvenilir bahis allait durer plus longtemps que je croyais, mais comme je n’ai rien à faire, j’accepte volontiers sa proposition. La discussion continu et finalement le café est remplacer par une bonne bouteille de vin blanc et avec l’alcool qui embrume nos pensés, la discussion devient d’ordre personnel. Nos yeux se croisent, nos mains se touchent, je sens une atmosphère coquine dans l’aire lorsqu’elle décide de mettre un peu de musique d’ambiance et de tamiser les lumières. À l’époque c’était un signe bien distinct pour une fin de soirée chaude, mais je préfère jouer le garçon naïf et continu de faire comme si je n’avais rien remarquer. Pendant que nous discutions, elle m’affirme qu’après la naissance de son enfant, son conjoint est plus distant et les rapports sexuels se résume à une petite baise une fois par semaine qui se termine souvent par une fellation, quant à elle, elle doit se satisfaire de ses propres moyens.Le fait qu’elle m’avoue son problème conjugal me pousse alors à avouer à mon tour que durant mes années de mariage. Ma vie sexuelle était platonique et je devais recourir à la masturbation plusieurs fois par semaine et que par chance, il me restait encore des photos d’elle nue où en déshabillé sexy pour m’aider à vidé mes testicules. Cette dernière remarque là fait éclater de rire, après un petit moment à se remémorer le bon vieux temps, elle se lève, tout en me fixant dans les yeux, contourne la table, s’approche de moi et me murmure a l’oreille qu’elle a oublié certains détails de notre passé et elle aimerait bien que je l’aide à se rappeler, elle m’embrasse tendrement, me prend par la main et m’emmène dans le salon. Je m’installe sur le divan tandis qu’elle place ses jambes de chaque coté de mon corps, m’enlace et m’embrasse encore mais plus vigoureusement, ses lèvres laisse passé sa langue que j’accepte avidement. Nos baisers langoureux s’étire sur de longues minutes, nos mains se baladent sur le corps de l’autre, nos corps se frottent l’un contre l’autre. Je passe mes mains sous son chemisier et masse ses petits seins durs pendant qu’elle me déboutonne ma chemise. Après un certain temps, notre petit jeu ne nous suffit plus, nous ne relevons et commençons à retirer les vêtements de l’autre, il s’avère qu’elle est plus habile que moi, ma chemise est quasiment déchiré et la voila a genou devant moi en train de retirer mon pantalon et mon caleçon en même temps. Devant elle, se trouve mon membre bien dur et bien droit, je suis tellement excité que mon gland est tout mouillé.Elle me fixe droit dans türkçe bahis les yeux et commence à lécher amoureusement ma verge et la prend dans sa bouche accueillante, de sa main gauche elle masse les testicules bien rempli et de sa main droite se pince les seins. L’attention qu’elle me porte devient plus passionné à mesure qu’elle prend un peu plus mon membre dans sa bouche à chaque coup de tête, tout en continuant sa besogne elle fini par mettre sa main dans sa culotte et à commencer à jouer frénétiquement avec son clitoris. La gorge de ma partenaire et ses petits cries de jouissances me rendre complètement fou. Sa fellation est passionné, mouillé est si intense que c’est comme si elle en avait besoin pour vivre. Je la laisse faire son travail pendant de longues minutes tout en regardant ma verge entré complètement dans sa bouche, le spectacle est à couper le souffle, mais malheureusement toute bonne chose a une fin, je n’ai pas l’intention de jouir dans sa gorge, du moins pas avant de l’avoir pleinement conquis.Je me retire péniblement de son étreinte buccale, la relève doucement et l’embrasse avec passion avant de l’assoir sur le divan, je m’agenouille devant elle, lui retire son pantalon et sa culotte, et j’admire cette belle chatte bien rasé et…ma foi! Mouillé à souhait. Avant même que j’ai eu le temps de réagir, ma partenaire me prend la tête de ses deux mains et place ma bouche sur ses lèvres gonflés de plaisir. Je commence alors ma besogne lentement, ma langue titille chaque recoin de son sexe pendant que deux doigt la pénètre avec tendresse. Ses yeux sont fermé, ses mains jouent avec ses seins, son bassin bouge au rythme de mes doigts, je la sens proche de jouir, alors je lèche frénétiquement son bouton d’amour. Cela là surprend tellement qu’elle n’a pu retenir un cri aigue, mais ho combien érotique. Moins d’une minute plus tard sa jouissance est ultime, son plaisir est atteint, ses jambes tremblotante, ses mains crispé sur le divan et sa respiration haletante.Pendant que son orgasme redescend, je me lève et me masturbe frénétiquement ,la fixe sans bronché, avec mon aire le plus sérieux, et j’attends. Lorsqu’elle ouvre ses magnifiques yeux, elle comprend tout de suite. Sans un mot, elle écarte toute grande ses jambes et de ses douces mains, ouvre sa chatte en signe d’invitation. Je m’approche lentement, m’installe le mieux que je peux sur le divan et touche de mon gland ses lèvres encore sensible de son précédent orgasme. – Regarde-moi droit dans les yeux. Lui dis-je.Pendant qu’elle fixe mon regard j’enfonce ma verge tout doucement dans son entre chaleureux. Sa réaction güvenilir bahis siteleri est des plus érotique, tout en continuant à me fixer elle se laisse submerger par les sensations que lui procure mon membre. Une fois mon sexe bien au fond, je laisse à ma partenaire un moment de répit, histoire de faire durer le plaisir et l’embrasse passionnément. Mon baisé langoureux dure depuis déjà plusieurs dizaine de secondes, je décide donc qu’il est temps pour elle de gouter à plus de sensations, je me mets alors à bouger très doucement du basin afin de faire un mouvement de va et viens très lent mais continue. Nos yeux sont incapable de se lâcher, mes mains se placent de chaque côté de son basin afin de pouvoir la pénétré plus vigoureusement au fil des minutes qui s’écoule. Ses mains se baladent sur mon torse, mes épaules, mes bras, elle fini par se jouer après les mamelons d’une main, et de l’autre, de masturber son clitoris de plus en plus sensible, ce qui la fait faire de jolie petit sons très érotique. Je commence à sentir la pression monté, mon orgasme est proche, je place ma bouche sur un de ses mamelons bien durs et le titille avec avidité pendant que ma pénétration devient de plus en plus sauvage. Ma verge fini par accomplir sa mission, ma partenaire colle brusquement son corps contre le mien, ses mains lacèrent mon bas du dos et du tréfonds de son âme, relâche le cri de jouissance le plus intense que j’ai entendu depuis longtemps. Malgré ses tremblements et ses nombreux cris de jouissance, je continue quand même à la pénétré frénétiquement encore quelque minute jusqu’à, enfin, je me retire de sa chatte chaude et humide pour répandre mon sperme sur ses beaux sein dure et son ventre d’une blancheur de lait. Mes grognements, accompagner de mon éjaculation me procure un torrent de sensation orgasmique que je n’avais pas ressenti depuis de nombreuses années.Nos corps mouillé de sueur et d’orgasme de l’un l’autre, l’odeur de sexe quasi bestiale qui imprègne la pièce, la maison est mortellement silencieuse hormis notre respiration haletante. Nous ne bougeons presque pas, sauf ses mains à elle qui joue avec mon sperme sur ses seins. Pendant une bonne minute rien ne se passe. Et finalement, elle sait, tout comme moi, que je dois partir, elle doit nettoyer et effacer les traces de mon passage. Juste avant de partir nous nous enlaçons quelque minutes, suivie d’un baisé et me voila reparti vers ma voiture pendant qu’elle continu à me regarder à travers la vitrine.…Plusieurs jours se sont écoulés depuis cette soirée magique, cela fait une semaine que la communication est au point mort, jusqu’à ce que je reçoive un courriel de mon ancienne conquête me disant que mon café allait être prêt pour 7 heures ce soir. J’ai comme l’impression que le café sera encore meilleur cette semaine, mais ça, c’est une autre histoire…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*