Tatie Q : Chapitre 4 : Grosse chaleur pour Simone

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Tatie Q : Chapitre 4 : Grosse chaleur pour SimoneSuite et toujours pas fin des aventures de Brigitte maintenant rejointe par sa voisine, Brigitte.Chapitre 4 : Grosse chaleur pour SimoneRevenons quelques minutes en arrière. Simone est nue dans l’embrasure de la porte et je la regarde un instant avant qu’elle ne se dirige vers nous. C’est une femme d’un mètre quatre-vingt et maintenant qu’elle n’a plus sa robe pour la mettre en valeur, je dirais qu’elle fait un bon 90 kilos. Ses seins n’étant plus maintenues, ils retombent lourdement sur son ventre rebondie. Ses mamelons d’un rose léger sont très larges et son tétons droit est disproportionnellement plus gros que le gauche. Un plis de chair cache en partie son pubis au poils blanc avec une houppette d’un gris plus foncé au-dessus de la fente. Ses cuisses sont costaude et laisse une large ouverture visible entre ses jambes ou pendent d’énormes lèvres. Ses hanches laissent imaginé un cul d’envergure et j’en ai la confirmation lorsqu’elle se retourne pour poser nos cafés sur la table. « Alors mes chéris, qui veut un sucre ou un peu de lait dans son café ? » dit-elle en se plaçant face a Brigitte et moi.Sans répondre, je me met a genoux, passe mes bras autour de ses hanches, saisi ses fesses a pleines mains et plonge le nez dans sa toison clairsemée. Je plonge la langue au plus loin et dégage immédiatement son bouton. Tatie avait raison, il est plutôt volumineux et je peux le saisir entre mes lèvres pour le sucer. Simone pose ses mains sur ma tête et me dirige dans mon exploration avant de me repousser pour s’asseoir sur le canapé en posant ses pieds dessus pour écarter les cuisses. Le spectacle est impressionnant. Elle écarte ses grosses lèvres et laisse apparaître un amas gluant surmonté d’un énorme clitoris d’un rouge écrevisse trop cuite. Je m’agenouille et me met au travail consciencieusement. Je lèche, j’avale, je happe et je glisse plusieurs doigts pendant que Tatie Q avale goulûment les tétons de Simone. Le résultat de nos efforts conjoint ne se fait pas attendre longtemps et la voisine m’écrase la tête entre les cuisses en jouissant fort bruyamment. Je suis a la limite de l’étouffement lorsqu’elle me relâche enfin en criant presque « La putain de sa mère ! Baise moi maintenant ». Elle se retourne pour se placer en position levrette sur le bord du canapé. Je retire précipitamment mon short et mon slip et me met en position. Je la pénètre d’un mouvement de bassin. Elle est tellement large que je comprend l’expression ” sans toucher les bords ”. Tatie m’arrête et écarte les fesses de Simone. Son cul est séparé par une bande marron clair de plusieurs centimètres comme si elle n’avait bronzé qu’au milieu. Un trait presque rouge descend pile au centre jusqu’à un petit trou plissé qui m’attend visiblement avec envie. C’est maintenant Simone qui tient ses fesses écartées pendant que Brigitte dépose une noisette de lubrifiant et lui introduit deux doigts pour préparer l’ouverture. anadolu yakası escort Elle ressort ses doigts et s’essuie sur mon gland que je met en position. Je m’attend a une entrée aussi facile que par devant mais j’ai l’impression de baiser ma petite voisine. Le gland est à peine passer qu’elle serre son sphincter dessus. Je ressors en tirant et Tatie remet une dose de lubrifiant avant que je ne réessaye. Je réussie a entré le gland puis pousse doucement jusqu’à l’enculer aussi profondément qu’il m’est possible de le faire. Je me rend compte que Simone mord un coussin a pleine dents pendant qu’elle m’écrase avec son anus. Tatie Q décide d’aider et passe la main entre mes cuisses pour venir masturber la malheureuse sodomite. Petit a petit, l’étau se desserre et je peux commencer a lui baiser le cul doucement. « Met-la en entier ! Va-s’y ma chérie » dit Simone d’une voix rauque.Ce n’est évidement pas a moi qu’elle parle mais Brigitte comprend et lui rentre sa petite main en entier dans le vagin. Je la sens qui bouge presque contre ma bite. Le contraste des petits baisers sur mes fesses et de cette main qui commence a me masturber par l’intérieur et a la limite de l’entendement. Ce n’est pas ma première fois loin s’en faut, mais c’est comme si je me faisais dépuceler le cerveau en enculant une mamie de 69 ans pendant que tatie me tripote la bite a travers son vagin. Incapable de me contrôler, j’éjacule au fond du cul de Simone qui râle et bave en mordant toujours le coussin. Je me retire au bord de l’évanouissement. Mon sperme coule entre les fesses de Simone en direction de son vagin encore béant après que Tatie ait retiré sa main. Tatie qui se penche pour lécher le résultat de nos agapes. Elle lèche avidement le cul de Simone avant de se tourner vers moi pour me sucer en avalant les quelques gouttes encore disponibles. « Attend c’est crade, je viens de l’enculer » mais Simone me répond qu’elle s’est chargé elle même du lavement de sa voisine avant que je n’arrive et me reprend en bouche. Je m’écroule sur le canapé a coté de Simone qui se retourne doucement et s’allonge avec la tête sur mes cuisses. Tatie nous quitte un instant en tenant sa main poisseuse en avant. Nous l’entendons se rincer dans la cuisine et Simone me dit sur le ton de la confidence.« Tu ne le dis pas a ta tantine. Ça fait dix ans que je me fait défoncer le cul mais c’est la première fois avec une bite pas en plastique. Tu te rend compte, tu viens de dépuceler le cul d’une mamie de 69 ans. Tu ne dis rien à Brigitte hein. » Je promet le silence en reprenant mon souffle.Brigitte revient avec une bouteille de vin et des verres qu’elle dispose sur la table avant de servir Simone. Puis elle me tend mon verre en déposant dans ma main une petite pilule bleue. « J’ai promis que tu passerai la nuit avec nous alors tu va sûrement avoir besoin d’un petit soutient médical toi aussi. » Telle une tatie affamé, j’avale ataşehir escort sans me plaindre.Nous buvons et discutons pendant un moment de tout et de rien. De cul bien sur et des aventures de chacun. En fait ce sont deux mamies bien sage qui se sont découvertes sur le tard après la disparition de leurs maris respectif. Une vie entière de devoir conjugal sans plaisir a laissé un fossé de besoin inassouvi les ronger jusqu’à se qu’elle se laisse allé. Cela a été bien plus rapide pour Simone mais visiblement Tatie se ratt**** assez rapidement.Brigitte s’est allongée a nouveau sur mes cuisses depuis un petit quart-d’heure et commence maintenant a jouer avec mon sexe. Je ne sais si c’est la situation, la petite pilule ou le mélange des deux mais très vite je bande dure comme rarement. Sa bouche me happe et elle entame une fellation qui ne me laisse pas la moindre chance. Elle descend du canapé et se place entre mes jambes en relevant mes cuisses pour me faire prendre la position qu’elle tenait quelques instant plus tôt. Pas gêné par mes poils, elle avale mes couilles l’une après l’autre avant de relever encore plus mes cuisses pour s’occuper de mon anus. « Mais qu’est-ce que tu fais » s’exclame tatie malgré l’évidence.Simone se redresse un court instant pour dire « Tu vois bien que je m’occupe de son cul. Ça se voit sur sa gueule qu’il aime ça. »Elle n’a pas tord et j’écarte moi-même mes fesses lorsqu’elle entreprend de m’introduire un deuxième doigt en me suçant de plus belle. Tatie enchaîne les « Oh mon dieu » tandis que Simone passe en mode aspirateur tout en me fouillant le cul. Je lâche tout dans de sa bouche qui ne quitte pas son poste tandis qu’elle avale consciencieusement la moindre goutte de mon sperme. Elle retire ses doigts et déclare fièrement « Putain ça fait du bien. » Lorsqu’elle se redresse, Brigitte et moi apercevons les traces de merde qui maculent ses doigts. « Oh mon dieu » pour Brigitte tandis que Simone se dirige vers la salle de bain en déclarant, « il va falloir lui faire un lavement a ton neveu ma chérie, sinon il va nous saloper le lit ».Je me lève a mon tour pour aller vers la salle de bain. Simone m’attend la canule à la main.Lorsque nous rejoignons Tatie dans le salon, elle finit son troisième verre de vin. La situation est des plus étrange. Brigitte encore habillée en tenue strict tandis que Simone et moi nous promenons nue dans le salon. Comme tatie est privé de baise pour le moment, Brigitte lui roule une pelle de folie et lui demande si elle veut bien la baiser avec le monstre. Acquiescement immédiat et la voisine sors sur le palier complètement nue pour aller chercher ”le monstre » » chez elle. Je dis alors une phrase improbable que je ne pensais pas prononcer un jour. « Comme tu ne peux pas baiser, je peux t’enculer aussi si tu veux Tatie. »« Sûrement pas ! Simone a déjà essayer plusieurs fois et il n’y a rien a faire, je n’y arrive pas. J’ai trop peur et ümraniye escort impossible de me détendre au-delà d’un petit doigt. Et encore il faut que je sois vraiment excité. »Simone nous rejoins enfin avec une petite valise qu’elle pose sur la table du salon. Elle l’ouvre et en extrait un god ceinture de taille classique bien loin du monstre dont elle vient de parler. Brigitte tape dans ses mains comme si elle venait de recevoir le plus beau des cadeaux et elle enfile le système directement sur son tailleur. Je bande déjà quand elle décroche le god en place et le tend a Simone qui sors alors ”le monstre” de la valise. Nonobstant sa couleur rose fluo que j’attendais, c’est effectivement un maxi godemichet. On ne doigt pas être loin de la taille de mon avant bras et il me faut un instant avant de me rendre compte que c’est tout simplement une reproduction de la bite d’un cheval avec son énorme gland évasé. C’est a mon tour de m’exclamer « Oh mon dieu » pendant que Simone se met en place sur le canapé. Brigitte se place derrière elle et m’indique la table d’un mouvement de tête. Je me retourne, saisi le tube de lubrifiant et masse généreusement la bite de cheval rose fluo. J’aide Tatie a se mettre en place et le monstre rentre d’un coup de presque la moitié de sa longueur. Je comprend mieux pourquoi j’avais l’impression de baiser dans le vide. Je me pose a l’autre bout du canapé et regarde les deux belligérantes en action tout en me masturbant. Brigitte ne bouge apparemment pas assez vite pour Simone qui retire le monstre de sa place avec un bruit digne des plus mauvais doublage de porno. Elle n’a pas besoin de parler. Brigitte s’allonge par-terre et Simone se replace la bite de cheval au plus profond d’un seul coup de rein. Elle s’écrase quasiment sur le ventre de tatie. Je ne comprend même pas comment c’est possible tandis qu’elle s’allonge presque et fait de grand mouvements en disant un certain nombre de saloperie. « Vas-y ma chérie, défonce ta grosse pute… Tu va me déchirer la chatte, continue… » L’idée de venir me joindre au duo pour me faire sucer traverse rapidement mon esprit mais les yeux exorbités de Simone et le fait qu’elle vient de saisir un coussin pour se l’écraser sur le visage me convainquent de rester gentiment a ma place en me secouant la bite avec un peu de lubrifiant. C’est alors que Simone s’écroule quasiment sur Tatie et que la bite de cheval lui sort du con d’un seul coup en venant s’écraser entre le jambe de Brigitte. Visuellement, l’effet est assez saisissant. Tatie a quasiment une troisième jambe et l’expression vagin béant prend toute sa mesure avec la vue que j’ai sur l’entre jambe de Simone. Pris d’une subite impulsion, je me lève et encule Simone d’un seul coup sans la prévenir. Elle reprend le coussin qu’elle venait de lâcher pour mordre dedans et je la baise comme une brute pendant moins d’une minute avant de jouir dans son cul pour la deuxième et vraisemblablement pas la dernière fois de la journée. Je me laisse retombé dans le canapé pendant que Simone s’allonge sur le tapis a coté de tatie qui sourie béatement. Une large tache d’humidité entre ses jambes explique la raison de son sourire. Simone dégouline de son jus et du mien sur le tapis et déclare « C’est officiel mes chéris, je vous aime ! »

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*