Une séance ciné particulière

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une séance ciné particulièreAlain, après avoir été mis au courant des péripéties avec Marina et mes trois Maîtres, décide de regarder avec moi « cinquante nuances plus claire » à la télé, devant une bouteille de champagne. Je suis ravie et arbore une tenue des plus glamour pour regarder ce film tendancieux avec mon homme. J’avais déjà vu au cinéma « cinquante nuances de Grey » et le retour à la maison avait été torride ? Je n’en espérais pas moins de cette deuxième mouture.En me voyant entrer dans le salon, Alain est tout sourire. Courtois et galant il me fait asseoir dans le sofa et me tend une coupe de champagne avant de lancer, le film. En dégustant la boisson pétillante, je me love contre mon mari avec un petit soupir de plaisir. Il en profite pour négligemment enserrer mon sein droit. Cette soirée ne peut pas mieux commencer.Les scènes plus érotiques les une que les autres se succèdent à l’écran. Lorsque arrive une scène de fessées à coups de coups de cravache, je sens que ma culotte fendue ne retient qu’avec peine ma cyprine abondante. La main de mon homme malaxe plus fermement mon sein. Je regarde mon mari qui est comme subjugué par cette scène. En posant ma main sur sa bosse, je lui demande :« Tu bande fort mon sarıyer escort chéri. Je suis certaine que tu aimerais en faire autant. »D’un regard en coin que je connais trop bien, il se lève, sort du salon et revient avec l’objet utilisé dans le film. « Oui ! Es-tu prête à jouer comme dans le film ? »J’esquisse un petit sourire, léger, et, alors qu’il s’approche de moi, pour toute réponse, j’ouvre sa braguette et sort l’érection qui déformait son pantalon. Il est dur et langoureusement je me met à le sucer en pelotant ses couilles. En bruit de fond, j’entends les cris de l’actrice qui prend chère avec la cravache et je sais pertinemment que bientôt ça va être mon tour. D’un ton dominateur, il me dit :« Tu suces encore mieux que d’habitude devant ces films de soumissions ? Tu veux te mettre à la place d’Anastasia ? Tu sais que Marina avec Stefen en fait de même ? »La bouche pleine, je ne peux lui répondre. Mais je sens ma cyprine qui coule sur mes cuisses et suis prête à me laisser faire.Il se retire de ma bouche et en me regardant droit dans les yeux :« Dis-moi ce que tu attends de moi ! »« J’aimerais que tu me cravaches les fesses jusqu’à m’en esenyurt escort faire hurler. Je veux être Anastasia et Marina à la foi ! Sois mon Maître Stefen comme dans « histoire d’O ! » »Il ricane légèrement en voyant mon abandon..« Alors met-toi à quatre pattes. Je veux voir ton cul offert et ta chatte luisante de mouille ! »On ne s’occupe plus du film qui continue de se dérouler. Juste les cris de douleurs et de jouissance de l’actrice résonne dans le salon. Je me met docilement dans la position qu’il me demande. Je frémis quand la cravache parcours mon corps en s’attardant sur mes fesses et en s’introduisant entre mes lèvres intimes. Il taquine, longuement mon clitoris. Je me cambre sous cette caresse dans un feulement de chatte en chaleur. Alors que je couine de désir, un coup sec s’abat sur mes fesses. Un cri de surprise accompagne ceux de l’actrice. Alain marque un temps d’arrêt pour admirer la trace rougeâtre qu’il vient de laisser. Ma respiration devient plus rapide et ma chatte n’arrête pas de couler. L’attente du coup suivant est un vrai supplice. « J’en peux plus… s’il te plaît, pitié… continue !»Mais au lieu de continuer le châtiment, Alain me pénètre brutalement avrupa yakası escort jusqu’à la garde. En me besognant sauvagement, il me pince durement le clitoris avec une brutalité qui me fait gémir. Les gémissement d’Anastasia à l’écran se confonde maintenant avec les miens. Il se retire aussi brutalement qu’il m’avait pénétré et une série de coups de cravache me strie les fesses comme pour me punir de jouir de cette situation. Après quelques coups bien senti, Alain me saisit par les cheveux et me force à me cambrer exagérément. Tendue dans cette position inconfortable, il me lance !« Il est tend de me faire jouir salope ! »Tirant un peu plus en arrière mes cheveux, il me perfore le vagin avec une force qui me fait hurler de plaisir. Il ne lui faut pas longtemps pour s’éprendre dans ma grotte d’amour et entraîner de concert ma jouissance. Quand mon mâle se retire, un filet de mouille et de sperme s’étire entre son gland et mon coquillage dégoulinant de cyprine. Une odeur puissante de stupre envahit la pièce. Il me présente sa queue souillée de nos ébats et il n’a pas besoin de me le demander pour que je le nettoie avec délectation. A l’écran de la télé, c’est déjà le le générique de fin. Je regarde mon mari dans les yeux et lui dis :« Je ne sais pas toi, mais j’ai adoré que tu me traite comme l’hérîne du film ! »Alain plutôt satisfait de ma docilité me répond narquois :« Mais se n’est qu’un début ma chérie. Nos amis sont impatient de jouer avec toi ! »Sur ces mots nous partons nous coucher avec dans la tête des images coquines de futures aventures.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*