vieux fatasme #1

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

vieux fatasme #1j’étais revenu dans une petite ville à côté de paris pour fêter mon dix-huitième anniversaire, j’en avais profité pour retourner voir ma nourrice de mon enfance. Elle n’avait pas changer, la maison non plus. elle m’invita à prendre un café. Le canapé en cuir était toujours le même, rouge et très confortable. comme celui-ci était un canapé d’angle, je pouvais engouffrer mon regard dans son décolleté plongeant, ce qui n’avait pas l’air de la gêner. elle prit une petite chaise pour que l’on sois en face, mon regard rasais la table basse et plus aucun moyen de contempler ses seins sublimes pour son âge. elle avait une cinquantaine d’année et était très belle: blonde, cheveux mi-longs en carré, mince avec un air strict qui m’excitait un peu. au fur et à mesure de la discussion canlı bahis şirketleri elle me demandé si j’avais un copine, je lui répondit que non. Elle demanda “et au point de vue…” elle marqua une pause comme hésitante et se reprit “sexuel, comment ça se passe?” je me suis donc mis à lui raconter et à un moment de la discussion, le sujet des photos de ma bite surgit.On en parla pendant une demie heure, elle ponctuait ses phrases en changeant son croisement de jambes ce qui me laisser voir brièvement une culotte transparente sous sa mini-jupe. Au bout de cette demi-heure, elle me demanda si elle pouvait regardez ces fameuses photos. Je saisit alors son ordinateur portable et entre mon pseudo : dickinshape dans la barre de recherche de Xhamster. Fier de moi, je canlı kaçak iddaa lui montre, elle en regarde quelques-unes et me dit: “quand tu était bébé et que je te changeais tu en avais une si petite par rapport à ça…” elle esquissa un petit sourire malicieux et entrouvre ses cuisses, remonta sa jupe sur ses hanches. je fît le tour de la table basse et me mit à genoux, je la léchait quand je m’arrêta soudainement: “j’ai pas de capotes” elle me replongea la tête entre ses cuisses et murmura “t’inquiète pas, j’en ai moi”. je décida de monter à l’étage où il y a avait une douche. elle était spacieuse et pendant que je la léchait, j’utilisai le pommeau de douche pour qu’elle prenne son pied. elle criait tellement fort… nous étions encore habillé, j’avais une de ses gaules… canlı kaçak bahis on se déshabilla quand elle prit ma bite en main, puis dans sa bouche pour me sucer, elle faisait ça tellement bien, en me regardant avec ses grands yeux bleus. Sans se sécher, nous allions dans la chambre conjugale quand j’ai vue le fenêtre grande ouverte, ce qui m’excita. je m’allongea sur le dos, le bite toute droite et elle s’empala dessus. pressés par l’excitation, nous avions oublié les préservatifs. elle était dos à moi, je voyais ses fesses bien fermes faire des allers-retours sur mon membre, encore et encore quand je chuchota plutôt fort “ça vient”. elle arrêta et s’agenouilla au pied su lit tendis que je m’assaillais au bord, elle me branla le plus vite possible, la bouche grande ouverte devant moi et je finis par éjaculer dans sa bouche, ses cheveux et ses seins. elle lécha tout le sperme qu’elle pouvait et me dit doucement: “tu sais, tu peux dormir ici si tu veux”.c’est ma première série d’histoires, dites moi ce que vous en pensez 😉

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*